Communication LR : Retour des Centurions .

On a du mal à parler de « la droite française » : cette expression sent bon la naphtaline et l’après-guerre. Et puis elle n’est pas clairement à attribuer aux Républicains mais plutôt à toutes les droites, Rassemblement National inclus. Une image ancienne de bourgeoisie versaillaise et catholique pour lier le tout. En trois mots, on est déjà sur un terrain glissant, sans début ni fin, qui résiste plus mal que bien au coma infligé par le Macronisme, mais aussi au temps qui passe. Un décor planté brutalement mais qui permet de débuter une analyse des communications délivrées par ce parti, ses représentants, ses membres, et d’autres proches aussi parfois. Nulle critique politique, mais un avis de communicant. Tout est à reconstruire.

Les messages envoyés par LR, que ce soit par d’anciens adhérents ou par des responsables qui ont payé leur cotisation, sont brouillons, dans un bruit qui tient le plus souvent à l’hypocrisie traditionnelle des « Je réfléchis », au moment de parler des candidatures présidentielles. C’est un syndrome partagé par beaucoup d’autres personnalités politiques d’autres formations, mais lorsque le projet n’est pas clair, ou n’existe pas, on en revient toujours aux personnes, dans le cirque médiatique. (cf. article précédent du site)

https://adcasecom.agency/2021/01/23/politique-et-medias-danse-avec-les-loups/

L’observation objective, doublée de l’image globale historique, offre pourtant des opportunités. Ce parti, ou plutôt ce « groupe », est issu d’une ex-majorité présidentielle et législative historique, avec bon nombre de personnalités qui ont activement participé aux responsabilités du pays, et pour le plus connu, N.Sarkozy, la responsabilité ultime. La détérioration spectaculaire de LR sous les feux croisés « des affaires Fillon » et de la montée en puissance non moins spectaculaire de LREM en 2017 ont porté un coup très dur au parti. Les rancœurs ensuite s’expriment après la défaite, et chacun part de son côté avec sa petite formation, reste, sans trop d’illusions, ou simplement quitte le parti. Cette image d’explosion, avec des similitudes au PS, est en grande partie due à la médiatisation de personnes connues, LR étant un vivier de notoriétés des un(e)s ou des autres. Qu’ils cherchent à rétablir une efficacité de groupe, ou qu’ils cherchent à s’en libérer, ce sont tous des Centurions (le féminin de ce terme n’existait pas dans l’empire de Rome) et cette image antique est en réalité l’un des piliers de leur salut dans une stratégie de retour au pouvoir, avec l’aide de la communication.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/presidentielle-2022-faute-de-candidat-les-republicains-tentent-daccoucher-dun-programme-1222681

En résumé : Un Centurion a rarement 20 ans, il (elle) a combattu, gagné, perdu, vécu, et sa compétence au combat est la garantie d’une performance. Et il oppose son image à celle du scoutisme hyperactif de LREM. Un Centurion a le cuir épais. En politique, tous ces éléments sont puissants, encore faut-il les communiquer aux électeurs, seuls maitres des destinées.

Les défaites occasionnent des disparitions ou des renaissances. Si on fabrique un classement d’image des personnalités proches ou militantes de LR, la combativité et la compétence sont les deux arches de soutien de leur image. Qu’ils le veuillent ou non, il va falloir piocher pour que l’un(e) ou l’autre membre ou proche du parti représente la compétence et la combativité aux présidentielles. Sur la combativité, ils auront fort à faire car LREM-transformation de la société et l’esprit de revanche Rassemblement National restent dynamiques de ce point de vue, Sur la compétence, LR est imbattable, LREM ayant fait des dizaines de fois des erreurs d’amateurs. A cela s’ajoute une opportunité électorale dont on fait rarement la publicité : récupérer les plus âgés, déçus du Macronisme, et fidèles clients des bureaux de vote. Les personnalités LR rassurent plus qu’elles n’inquiètent, les crises successives vécues sous l’ère E. Macron étant du pain béni pour eux. Alors qui sont ces potentiels candidats, quelle image pour chacun(e), et quelle stratégie originale et solide adopter ?

Les ex-LR présidentiables :

Xavier Bertrand, Président du CR des Hauts de France , ancien ministre. : « LE TEMPS DE LA DECISION ».

Valérie Pécresse, Présidente du CR Ile de France, fondatrice du mouvement « Libre » : « REDONNER CONFIANCE A LA JEUNESSE ».

En image, et message complémentaire, ces deux-là devraient chercher à s’entendre. Présidents de régions fortes, déçus du parti, expérimentés et compétents, complémentaires sur la dynamique, un ticket de couple politique pourrait bien fonctionner même si notre système électoral n’est pas construit sur le modèle Biden-Harris. Mais pourquoi ne pas communiquer à deux ? Ce serait un effet de communication fort, une intégration visible d’un « vieux parti » aux évolutions du pouvoir et des femmes, et une mise en critique, de fait, du « trop présidentiel » E. Macron. Mais pour que cela fonctionne, il faut adhérer à nouveau au parti, car une présidentielle ne se gagne pas sans structure.

Un autre exemple de couple politique : dans une dimension moins stratégique et plus clivante (Fillonistes, Manif pour tous) une association Bruno Retailleau – Valérie Boyer aurait aussi un sens. Eux sont restés chez LR.

Les Centurions solitaires :

Rachida Dati, Maire du 7e arrondissement et ex ministre de la justice. C’est la combattante infatigable des LR., ex candidate à la Mairie de Paris.  » JE ME SUIS BATTUE POUR ETRE LIBRE ».

Laurent Wauquiez, Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ex dirigeant LR, victime d’image et de résultats (européennes catastrophiques). « RENDRE LA PAROLE AUX FRANçAIS ».

François Barroin, Président des Maires de France. Il a décliné l’invitation.

Nicolas Sarkozy est dans le club des anciens présidents. Candidature improbable sauf…

Christian Jacob, Président de LR. Candidature improbable.

Les décurions : (partis chez d’autres, trop anciens, en poste, ou en 2e ligne)

Christian Estrosi, Thierry Mariani, Guillaume Larrivé, Nadine Morano, Eric Woerth, Gérad Larcher, Brice Hortefeux, Roger Karoutchi, Jean-François Copé, Eric Ciotti, Jean-Pierre Raffarin… et d’autres.

Restons sur l’idée stratégique d’une association de candidature Homme/Femme. En communication, cela s’appelle le co-branding. L’exemple ci-dessous fonctionne bien pour illustrer une éventuelle démarche de co-branding entre deux personnalités politiques, issues d’un parti aux historiques conservateurs. Le monde des marques a transgressé l’image qui semblait indélogeable de la « Carte bleue », pour en faire un instrument de communication très puissant. L’un est le média de l’autre et l’autre est une source de commerce supplémentaire pour l’un. Rapporté à un couple politique, ces rôles sont identiques, le chiffre d’affaire étant le nombre de voix.

https://www.definitions-marketing.com/definition/cobranding/

Cette piste, un peu à l’américaine (version 2021), est pour LR une opportunité de moderniser son discours, d’assumer non en promesses mais en candidatures, une proposition pour dé-nombriliser le pouvoir à la française, et promouvoir la diversité par la compétence. Les marques le font depuis longtemps, cherchant un « 1+1 » qui fasse plus que deux.

Et puis, les Centurions sentent vraiment la naphtaline, il faut inventer autre chose.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :