Sondages Politiques : Le CAC 40 des Urnes

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Les élections présidentielles sont un apport d’affaire incontestable pour les instituts de sondage. On a l’impression à chaque fois que ces thermomètres de l’opinion se mettent en surchauffe de plus en plus tôt. La question à laquelle personne ne peut réellement répondre, mais qui mériterait à elle seule un sondage d’opinion est : « les sondages d’opinion influencent-ils l’opinion ? » Ce serait une façon de s’interroger sur les commanditaires (privés, publics ?), et sur la manière d’en communiquer les résultats. Le premier parallèle avec le CAC 40 est sa signification : Cotation Assistée en Continu, qui n’est pas quotidienne pour les personnalités politiques mais régulière (souvent mensuelle), le rythme permettant de juger des évolutions, et donc des « chances ».

Les instituts de sondage français produisant des études d’opinion | Opinion publique (wordpress.com)

En attendant la réponse à la question de l’influence des sondages sur les votes, on peut au moins tenter d’analyser quels invariants apparaissent et comment les femmes et hommes politiques sous les projecteurs peuvent, à dessein ou par conséquence de leurs actions, influencer cette notation aussi violente et froide que celle du CAC40. Prenons, par exemple, le dernier sondage de popularité (mars 2021) diffusé par Paris-Match, issu de l’Ifop :

L’une des choses qui saute aux yeux, c’est qu’une condamnation à de la prison ferme, même sous présomption d’innocence par un appel, est l’occasion d’une chute de popularité significative. Nicolas Sarkozy passe ainsi de la 6e à la 15e place par l’effet « condamnation » suivi de l’effet « non-candidat à la présidentielle ». Il est probable que ce niveau plancher pour lui connaitra des variations, mais l’ascenseur marche vite vers le bas et l’escalier lentement vers le haut. Si on observe les variations des valeurs boursières, il en va de même pour les chutes et les remontées de cotes. Il faudra voir dans les prochaines vagues de sondage de l’Ifop si les nombreuses interventions de l’ancien chef de l’Etat dans les médias viennent corriger la chute. Parmi les dinosaures du top 10, il était assez indéboulonnable jusqu’à cet événement, mais le choc est de taille puisqu’il s’agit d’une première historique.

L’effet Image-média : L’ analyse de la popularité dans le public est rendue compliquée par les effets médias. Si on met de côté « l’événement Sarkozy », on s’aperçoit que Nicolas Hulot bénéficie de longue date d’une popularité partagée entre son rôle politique, bref mais presque victimaire, et son omniprésence dans les médias, partie majeure de sa carrière. De ce fait, il peut concourir à la fois avec Omar Sy, Jean-Jacques Goldman et Sophie Marceau ou avec Bruno Le Maire et Roselyne Bachelot. Il est « multi-populaire » en quelque sorte. Qui sont les personnalités préférées des Français en 2020 ? (orange.fr) Cela rend l’analyse difficile car on ignore, dans ces résultats, la part réelle de son poids politique par rapport à une influence d’image sympathique, liée à son passé audiovisuel ou à ses actions associatives pour l’écologie. A l’inverse des valeurs boursières, qui bénéficient en général d’une confiance solide lorsque leur stratégie est claire et positionnée, il semble que l’univers de la popularité politique puisse s’affranchir de cette règle là, pour se nourrir de divers râteliers : politique, showbiz, médias. Roselyne Bachelot, dans une moindre mesure, est également gagnante sur ces terrains par ses aller-retours politique-chroniques médias. LCI: de nouveaux chroniqueurs arrivent à la rentrée – Challenges

Sur ce top 10, il y a les « bons pros » type Bruno Le Maire qui a su surfer sur la crise par des apports de « bonnes nouvelles », relatives mais propres à rassurer les français dans leur quotidien. Une approche calculée ou non mais qui présente la particularité de s’appuyer plus sur les décisions et les réalités que sur la personnalité. Cette posture a ses chances car elle élimines les « effets de manches » et se juge sur la stabilité et le respect des règles. On investit plus sur une valeur qui « gère bien » que sur une marque qui « se voit bien », en particulier quand les fondamentaux de la société sont fragilisés par une crise d’ampleur. INTERVIEW. Bruno Le Maire : « Le quoi qu’il en coûte, ça marche » (ouest-france.fr). Du côté de la Gauche, Martine Aubry et François Hollande résistent mais ne jouent pas de rôle significatif dans une spéculation élective, pour le moment. Ce sont des « valeurs dormantes » en quelque sorte, portées par des historiques de sympathie et de combats passés. François Hollande bénéficie aussi d’un effet médias par ses éditions, et ses commentaires, la plupart du temps assez savoureux qui rompent avec la monotonie des mauvaises nouvelles ambiantes.

Enfin, il y a le NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations), le plus grand marché électronique d’actions du monde. Une version moderne de la Bourse, pour résumer. On y retrouve les jeunes politiques Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Bruno Le Maire et Olivier Véran et c’est à peu près tout. Ces deux derniers, sauf surprise, ne sont pas imaginés comme des candidats à la présidentielle et sont donc, pour rester dans l’imagerie boursière, des valeurs de support mais pas d’investissement. Deux éléments peuvent surprendre dans cette hiérarchie. La faible représentation de la génération montante, portée pourtant par En Marche majoritaire à l’assemblée, et la bien meilleure place d’Edouard Philippe par rapport à Emmanuel Macron. Qui « ferait mieux » que Macron au pouvoir? Edouard Philippe et Marine Le Pen en tête (msn.com)

C’est sans doute là que le parallèle avec le classement des actions en Bourse est moins pertinent. En effet le facteur « surmédiatisé » et les erreurs à répétition de communication d’E. Macron jouent en sa défaveur, car la période est à la valorisation du calme, du réfléchi, du stratégique, et du « modeste » qui admet ses erreurs. Edouard Philippe, par son positionnement de « silencieux loyal », inspire la confiance qui manque à son ancien patron. Il y a un effet physique d’image également, les grands types un peu dégingandés ont pas mal réussi en France. Finalement, le NASDAQ est quasiment inexistant dans cette bourse aux popularités, son représentant principal étant dans une 7e position qui ne définit pas un succès. Il faut bien reconnaitre que les dirigeants des Etats du monde, dans cette période, subissent tous ces revers dus aux errements de prévisions (contagions, vaccins etc..) et au caractère exceptionnel de la crise.

Dans ces listes, le Rassemblement National et La France Insoumise sont peu présents. Les médias se chargent en direct de générer des sondages qui contredisent l’état faible de la « valeur Le Pen » dans l’opinion. SONDAGE BFMTV – Présidentielle 2022: 48% des Français estiment « probable » une victoire de Marine Le Pen . Cela suscite des spéculations de tous ordres, le réflexe boursier étant là aussi présent puisque des stratégies de votes « à la baisse » pourraient voir le jour pour générer des faveurs par défaut pour des candidats faibles en popularité. La spéculation c’est, dans le domaine électif, la gestion du fameux « vote barrière ».

L’analyse des bilans des présidentiables ainsi que les spéculations sur leurs actifs/passifs seront les éléments clés de la décision populaire finale. Pour des portefeuilles de 5 ans !

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :