Monde : l’Europe, la démocratie, et les Apex.

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

En biologie animale, un « Apex prédateur » est celui qui, à l’âge adulte, est au sommet de la chaîne alimentaire, et qui n’a à craindre de personne. Ce terme n’existe pas en géopolitique, mais si on devait l’inventer, la Chine, la Fédération de Russie, et les Etats-Unis seraient les candidats. A moins qu’ils ne se dévorent entre eux, en nous laissant tranquille (probabilité faible), l’Europe va devoir jouer des coudes pour conserver son modèle. Quel que soit l’avenir, apocalyptique ou de paisible cohabitation, l’Europe n’est pas le maillon fort de cette histoire du monde et ne le sera pas. Communiquer de façon réaliste n’est pas un pessimisme, mais une bonne manière d’aborder le rôle futur de l’Europe : ce qu’il faut changer, ce qu’il faut conserver, pour que les Etats européens pèsent à leurs justes poids respectifs. Et pour cela, il faut bien choisir ses amis, et communiquer clairement.

Pour l’opinion, l’Europe brandit les Droits de l’Homme face aux actions russes contre les oppositions (Alexeï Navalny), et contre les exactions au Xingjiang sur la population ouïghoure par la Chine. A l’évidence L’Europe ne brandit rien face aux dérives américaines aussi diverses que variées. Par défaut nous restons sur un axe occidental. L’OTAN et l’ONU font des déclarations, des réunions, des échanges, mais très peu d’actions s’ensuivent. On assiste à un ballet de rappel d’ambassadeurs et de remontrances officielles, avec en retour l’indifférence de V. Poutine, et les mise en garde de la Chine qui, il faut bien le dire, font toujours un peu frémir. L’Europe souhaite moraliser le monde oriental et extrême oriental, avec sincérité car notre modèle est tout de même basé sur des démocraties, mais « faire la morale » est une stratégie dangereuse car impossible à assumer dans un rapport de force avec les Apex. Même les Etats-Unis s’y cassent le nez.

Nette dégradation de la relation entre l’Europe et la Chine | Les Echos

Face à la Russie, la riposte mesurée de l’UE – Libération (liberation.fr)

La France dans l’Europe n’est pas au mieux en terme d’opinion. La confiance des français est l’une des plus basse des pays de l’Union. Juste après nous, les anglais. Cela pose un problème fondamental que les entreprises internationales privées connaissent bien : le support local (les pays) dans un réseau (commercial, privé) est essentiel pour obtenir une performance internationale, voire mondiale. L’intérêt de cette comparaison avec la politique est qu’un groupe de représentants ne remplace jamais l’addition des dynamiques des pays. C’est une question de pédagogie, de partage des objectifs avec les populations des Etats, et non seulement entre « chefs d’Etats ». Une entreprise qui travaille avec un réseau présent dans le monde entier sait que le partage des objectifs par chaque ramification est clé pour réussir à atteindre l’objectif global. Certes, le monde du commerce a des règles plus simples que celui de la politique, mais dans un rapport de force entre concurrents, la cohérence est une arme. Et l’opinion française n’est pas au rendez vous.

Rapport « Jacques Delors ». Mai 2020

Les échanges commerciaux sont le signe d’une forme de progression de l’intimité entre pays. La Chine et la fédération de Russie ont progressé sur ce thème, et les enrichissements concrets et mutuels valent plus que toutes les déclarations d’amitié. Ce signe devrait être aussi celui qui éveille l’Europe, hors des remontrances, pour entrer dans une participation active aux économies, même avec ces pays. Quand on a quelque chose à perdre, tout Apex qu’on soit, il est toujours plus difficile d’entrer en conflit. L’Europe doit pouvoir augmenter le poids de son plateau sur la balance car aujourd’hui, il diminue.

Chine-Russie : alliance naissante ou rivalité future ? – Asie Europe Economie Défense (open-diplomacy.eu)

L’expérience actuelle du vaccin russe, rejeté avec dédain par l’Europe, et celle d’Astra Zeneca, objet de trahisons commerciales internes à l’Europe, est la démonstration exemplaire des freins culturels qui deviennent des risques majeurs. Il est clair que la Chine et la Fédération de Russie ne sont pas des démocraties, elles ne l’ont jamais été et ne le seront sans doute jamais. La bataille ne peut se jouer au niveau des cultures, même si les Droits de l’Homme ne doivent pas être rangés sous le tapis. Il faut, comme dans les entreprises privées, faire de la communication interne pour définir une relation claire avec ces pays. Elle doit être commerciale. Elle ne peut pas être moraliste. La Chine avance comme elle l’a toujours fait, la forme dictatoriale étant ancrée. Les nouvelles lois électorales de Hong-Kong sont l’une des pierres de cette construction : La Chine approuve une refonte radicale du système électoral à Hong Kong (france24.com)

L’Europe, et la France, une fois de plus, pourraient s’inspirer des entreprises privées, qui ne sonnent pas la cloche de l’ordre moral mais celle d’une cohabitation nécessaire pour survivre, et éventuellement générer de l’emploi et de l’activité, ici. Le côté « gentillet » de l’Europe nous a fait perdre la bataille des vaccins, avec à la clé des centaines de morts. Il serait donc temps de réviser les priorités, de s’ouvrir sans tabou, et de savoir quand nous sommes puissants, et quand nous devons négocier. Avec un peu de temps sur cette stratégie, on pourra se demander si une entente différente et plus amicale peut exister entre eux et nous.

Avec les Apex, L’Europe n’est plus sur le temps de la puissance, mais sur celui de la négociation. C’est un métier, et les ambassades n’y sont pas formées. Il est donc urgent de remplacer les politiques par des internationaux d’expérience issus du privé.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :