Immigration : Intégration et Détestation

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Aborder le sujet de l’immigration en France, c’est comme parler du cousin un peu gênant, à qui on a oublié d’envoyer une invitation pour la fête de famille. Les personnalités politiques de tous les partis sont la plupart du temps piégés par les médias sur ce thème, tant il est à la croisée de tous les côtés obscurs et lumineux de la France, dans son histoire et encore aujourd’hui. Ce serait faire preuve d’angélisme politique avec un « tout ouvert » et détestable de faire l’inverse avec un « tout fermé ». Alors on argumente, un peu plus de ceci, un peu moins de cela, on avance des mesures possibles de contrôle. Mais au fond, l’addition de la peur de la différence et de la peur de la pauvreté sont souvent les gagnantes du débat. En France on est bien, on n’a pas besoin d’aller ailleurs, et on ne parle pas anglais (ni d’autres langues), alors ceux qui viennent ici sont priés de ne pas déranger, a minima.

Malheureusement, les déclarations expliquant des liens entre les crimes (des crimes djihadistes au simple délit de droit commun) et l’immigration balaient les doutes des plus modérés, et permettent aux oppositions de s’opposer. Ainsi, une forme de stigmatisation peut perdurer. Les crimes sont des faits abominables qu’il faut traiter comme tels, d’où qu’ils viennent. L’immigration est historiquement une part de la France, bonne ou mauvaise, on ne peut globaliser la communication sans risquer de faire appel aux vieux démons.

Attentat de Rambouillet: la droite et le RN dénoncent une immigration sans borne (lefigaro.fr)

Cette approche négative peut sembler manichéenne mais elle représente une forte part de l’électorat, incluant ceux qui ne voteront pas pour le Rassemblement National. Il est probable que la moitié ou plus de l’électorat actuel soit sur des positions de ce type, même si la caricature reste une caricature. Le problème est que le monde politique et des médias ne montre que la partie « envahissante », parfois criminelle, avec des mots choisis pour éviter une traduction xénophobe du discours, et beaucoup plus rarement la richesse produite par l’intégration de ces populations. Quelles que soient les mesures de contrôle établies par les gouvernements successifs depuis quelques décennies, le nombre d’immigrés augmente autant que la qualité de l’intégration. Et quand le nombre représente l’équivalent de la population de la région parisienne, la facilité politique, c’est de globaliser les maux.

Il y a deux mondes dans l’aspect migratoire : celui de l’anti-terrorisme et celui de la statistique. Le premier est confronté à l’initiative individuelle djihadiste, quasi indétectable, qui a détruit Samuel Paty et cette jeune policière, Stéphanie M., dans une lâcheté absolue. On peut d’ailleurs douter que les responsables de l’anti-terrorisme en France soient ravis de l’activation des ressorts de haine dans la communication politique. La seconde est que sur 7 millions de personnes issues de l’immigration, il n’y a pas 7 millions de gentils. Pas plus qu’il n’y a 100% de gentils en France. D’un côté, il y a un travail de police et de sûreté nationale, et d’un autre des techniques et processus de contrôle pour améliorer ce qui peut l’être dans le flux migratoire. C’est là-dessus que la communication politique devrait se concentrer, au lieu d’haranguer les foules pour provoquer des rejets.

De vieux généraux retraités, oublieux de leurs serments, sortent de leurs potagers et frustrations pour nous postillonner un peu de haine supplémentaire, se référant aux bons vieux temps dont nous nous efforçons pourtant de sortir par le haut avec les jeunes générations. Les conspirationnismes d’un autre âge remontent à la surface. Ne voyons-nous pas ici les symptômes connus de tous les avant-guerre et drames de l’histoire ? La responsabilité politique n’est pas de « faire taire » mais de parler mieux, et plus fort que ces vieilles lunes.

Tribune de militaires dans « Valeurs Actuelles » : des généraux à la retraite proches de l’extrême-droite et de milieux conspirationnistes (francetvinfo.fr)

Pour reprendre le thème du « monde de la statistique » objective, et sortir des chemins de traverse nauséabonds, on peut évoquer les progrès de l’intégration . Il faut choisir un élément distinctif, le niveau d’études étant l’un parmi d’autres, qui reste une démonstration très positive des progrès réalisés depuis les années 80. Il n’y a pas de monde parfait, mais les améliorations sont significatives au fil du temps, et cela, quels que furent les schémas politiques successifs.

La communication du privé, des marques, reflète souvent l’évolution de la société, et il y a longtemps que l’aspect multi ethniques, et donc multi origines, n’est plus un sujet. La société a évolué vers un prisme où l’individu, ses initiatives, ont plus d’importance que son histoire ou sa route géographique historique. On ne peut nier que les rejets « à l’emploi » existent encore, mais la culture ouverte « à la française » finira par gagner aussi le terrain économique et social. Cela semble bien la seule voie acceptable aujourd’hui, à l’envers des boutefeux politiques ou retraités mal dans leur peau.

Nous savons qu’entre le monde merveilleux de la communication privée et la haine servie par certains en cette période d’émotion forte, il y a un chemin, long et tortueux, dessiné avant ce siècle et qui reste une partie puissante et honorable de la personnalité de la France. Le principe de ce chemin reste de chasser les brebis galeuses de l’immigration en même temps que les vieux démons à la française.

La communication politique courageuse, c’est celle qui défend la diversité. Et parfois, ça marche bien.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :