L’Electorat du Travail Gratuit

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Lorsqu’on évoque le travail, on y associe les salaires, l’économie, l’activité productive, les responsabilités, et c’est cet ensemble qui fait fonctionner la machine nationale. La communication politique se concentre en général sur cette construction, laissant penser que tout ce qui n’entre pas dans ce cadre là est, par effet de miroir inversé, inutile, improductif et coûteux. Que ce soit pour les présidentielles ou les régionales, il va falloir d’urgence considérer autre chose.

À « ceux qui ne sont rien » et qui font tenir le pays: rendez-vous à l’heure du déconfinement | Le HuffPost (huffingtonpost.fr)

On peut placer dans ce prisme binaire les enfants et les jeunes étudiants, ainsi que les retraités, les chômeurs et tous ceux qui ne vivent que par la solidarité ou l’aide extérieure. Cela fait beaucoup de monde, auquel on peut ajouter ceux qui « ont un travail » et un peu de temps libre. L’INSEE regroupe une partie de ces personnes dans une catégorie : les Inactifs. C’est non seulement stigmatisant, mais aussi une erreur, au sens primaire. Pour compléter, les analyses déprimantes du futur augmentent encore l’inquiétude générale par le ratio entre le nombre d’actifs et d’inactifs. Il est prévu qu’il passe de 1,9 actif aujourd’hui à 1,4 en 2070, pour un inactif. Un vrai sac de pierres à traîner pour ceux qui « travaillent », si on se fie à la froide technocratie statistique.

Une grande part de ce monde, décrite comme un poids pour la société, travaille gratuitement. Il est même d’une puissance extraordinaire pour l’activité, même si cette activité ne se compte pas exclusivement en revenus ou en capitaux. La nature a horreur du vide, y compris dans ce domaine là. Les responsables politiques nationaux, au pouvoir ou en opposition, auraient une finesse stratégique à communiquer sur et pour ce monde là : ce sont les bénévoles d’associations, plus de 15 millions d’électeurs potentiels.

L’activité associative est une forme chirurgicale d’action. Elle est une loupe sur la géographie (le local), les passions (sport, culture etc..), le lien social réel (aide aux démunis de toutes sortes), l’amélioration de la vie (environnement, initiatives) et finalement tout ce qui est concret, réel, quotidien, proche. C’est la réalité opposée au « hors sol » politique national. Et c’est en toute logique que les personnalités politiques aux responsabilités locales (députés, régions, maires etc..) y sont attachés et souvent les plus grands supporters, dans leur rôle de soutien financier (subventions aux associations) mais aussi par attachement local.

Les relations mairies – associations – Associations Mode d’Emploi (associationmodeemploi.fr)

Le poids économique : Quand on décide de s’occuper d’une association, en initiative nouvelle ou en reprise, on se retrouve comme un(e) dirigeant(e) gratuit(e) pour lancer ou relancer une activité. On peut être au chômage ou retraité, ou en surplus d’activité, mais l’action à mener est identique à la direction d’une entreprise. Il faut une stratégie, basée sur l’utilité et le développement, être attractif, trouver des ressources, partager les résultats, et même payer des impôts. Quand les choses fonctionnent, et elles fonctionnent souvent, on peut devenir employeur, générer de l’activité, et rejoindre par la petite porte le monde de l’économie et de la productivité nationale.

La porte n’est pas si petite, car la part d’employés salariés d’associations représente presque 10% des salariés du secteur privé. C’est la porte des entreprises dont les patrons ne sont pas payés. Et puisqu’on est dans les chiffres, c’est aussi un top employeur de France et l’équivalent de Mc Donald dans le monde entier, en nombre d’employés.

Aujourd’hui, la France tient, par ses bénévoles et par le tissu d’élus locaux en relation avec eux, un pari incroyable qui permet de faire fonctionner une machine d’une grande efficacité. Cet ensemble est peu ou mal reconnu dans sa globalité et son influence, mais reflète le quotidien des maires, députés, et responsables départementaux et régionaux. A ce stade, les partis qui n’auront pas ou mal construit leur réseau local seront sans aucun doute sanctionnés au niveau national. Ne pas s’adresser à cette population, c’est perdre de la richesse, du temps, et des voix.

A l’inverse, une candidature présidentielle qui prendrait cet univers comme allié stratégique, en apportant la promesse (pour une fois tenue) d’un soutien et d’un développement fort se placerait en situation de convaincre près de 15 millions de personnes. On ne sait pas s’ils aiment E. Macron ou X. Bertrand, V. Pécresse ou M. Le Pen, Y. Jadot, J.L. Mélenchon ou A. Hidalgo, mais on sait qu’ils sont juste indispensables. La majorité de ces personnes étant âgées de plus de 60 ans, on sait qu’ils votent massivement, alors la communication politique pré-électorale devrait leur parvenir en priorité. Nous savons tous que le monde du travail est malade de son chômage, et que les solutions viendront des retours d’activités économiques post-pandémiques. Mais cela prendra du temps, bien au delà des échéances présidentielles, alors il est urgent de s’adresser à ceux qui s’activent envers et contre ce chômage ou cette inactivité, pour encourager l’esprit d’initiative. L’Europe s’y attèle, les candidats aux responsabilités doivent aussi s’y atteler.

Les financements européens accessibles aux associations et organisations non gouvernementales – Touteleurope.eu

Le chômage est une lutte,

L’associatif est une espérance, qui emploie déjà près de 2 millions de salariés.

Association et collectivités – Guide et documents pratiques | Associathèque (associatheque.fr)

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

2 commentaires sur « L’Electorat du Travail Gratuit »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :