Elections : Le Piège de la Gravité.

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Le monde politique, en particulier dans les périodes de campagnes électorales, ressemble à celui des entreprises concurrentes sur un marché. En effet, les tensions dues à la proximité d’une décision qui engage pour plusieurs années sont identiques entre les deux univers, lorsque des entreprises souhaitent décrocher un contrat dans des circonstances de compétition. Les différences sont techniques mais l’état d’esprit est comparable, avec naturellement des objectifs propres, l’un commercial, l’autre politique.

Élections régionales : voici les enjeux du scrutin, Région par Région (lejdd.fr)

La comparaison ne s’arrête pas là. Un marché gagné engage sur l’emploi, la durée, la capacité à investir et innover pour l’avenir, et la sécurisation de l’actionnariat. Une élection engage sur la même chose, si ce n’est qu’un équilibre de la société et du pays est beaucoup complexe à construire et diriger qu’une entreprise dédiée à des fonctions identifiées. Et l’actionnariat en politique, pour en reprendre l’image, est constitué de l’ensemble des citoyens.

✌️ Comment augmenter ses chances de gagner un appel d’offres – marchés publics (libel.fr)

Toutefois, les entreprises qui réussissent ne sont pas toujours les mieux équipées, ou les plus volumineuses. La plupart du temps, la capacité à définir une offre originale mais efficace, mesurable et économiquement compétitive, reste l’élément stratégique principal. Le scenario gagnant est celui-là. Mais l’attraction due à la gravité d’un potentiel associé plus gros peut parfois l’emporter, lorsque les idées viennent à manquer. Alors, la stratégie se mue en tentation.

Sur l’échiquier politique, deux partis sont en difficulté pour proposer un projet simple, différenciant et suffisamment riche de certitudes (et non de promesses) sur l’avenir : Les Républicains et le Parti Socialiste. Par ailleurs, au même titre qu’une PME qui voudrait se rapprocher d’un grand groupe pour améliorer son offre, les deux partis sont soumis à des centres de gravité plus forts que le leur, à savoir En Marche et le R.N.. Le résultat est que des personnalités décollent de l’un vers l’autre, avec des effets catastrophiques d’image sur le parti d’origine. Et les gros restent gros.

Présidentielle 2022: le duel Macron-Le Pen s’installe, Bertrand se détache à droite (lefigaro.fr)

Les Républicains sont particulièrement cernés par les centres de gravité (En Marche et le Rassemblement National). Il y a C. Estrosi d’un côté, attiré par la gravité d’En Marche, et G.Pelletier visiblement par celle du RN pour ne citer que ces deux personnalités connues. Nul doute que d’autres suivront si LR ne crée pas une vraie troisième voie avec l’ambition d’en être la plus lourde en suffrages. Les entreprises qui veulent affaiblir ou tuer un concurrent commencent souvent par recruter les éléments les plus visibles, brillants ou simplement hiérarchiquement élevés. Cela agit de la même façon qu’un trou noir dont le pouvoir d’attraction augmente avec la taille.

Les Républicains dans l’étau de LREM et du RN – Libération (liberation.fr)

Le Parti Socialiste n’a qu’une seule tentation d’accès au pouvoir par l’association : c’est En Marche. En effet, La France Insoumise n’est pas assez puissante ni assez ouverte pour être un pôle suffisamment lourd dans la chasse aux votes. Par ailleurs, contrairement aux dissidents républicains, les socialistes aiment bien pouvoir justifier leurs choix et En Marche reste, au moins par sa courte histoire, issu d’un gouvernement de gauche. Il n’en reste pas grand-chose mais cela donnera une raison et bonne conscience aux fuyards potentiels.

Présidentielle 2022 : pas à pas, les formations de gauche veulent unir leurs forces (lefigaro.fr)

Il n’y a qu’une seule voie acceptable pour des partis d’opposition, s’ils ont des convictions réelles : l’argumentation, la stratégie assumée d’opposant, des idées fortes et identifiables, avec un discours limpide sur les intentions. Il est possible que ces deux grandes formations historiques perdent une fois encore en face des plus gros du moment, mais leur construction, ou reconstruction, passe par un choix réel de position face aux français, sans association potentielle avec les uns ou les autres. LFI, pour prendre un exemple qui a peu de chances de victoires mais de bonnes chances d’exister dans la campagne, a toujours conservé sa ligne. On aime ou pas, on les soutient ou pas, mais on ne peut leur enlever une forme rigoureuse de posture et de proposition. La constance, même pour des insoumis, peut être sage et efficace.

Les 5 meilleurs livres de Sénèque - 5livres.fr
La Constance du Sage de Sénèque

Il peut être bon pour les partis traditionnels de s’interroger sur leur valeur ajoutée réelle, et sur leur vision de la société future, sans se préoccuper des attractions diverses et manœuvrières qui relèvent du calcul électoral. Leur rajeunissement serait leur combativité retrouvée, leur chemin à eux. Il ne s’agit pas de se contenter de combattre les autres, mais de dire qui on est et ce qu’on va faire.

Et la certitude de 2022, c’est qu’entre les deux gros centres de gravité politiques, il y en a au moins un qui perdra.

Et l’un des deux ne s’en remettra pas.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :