Réélection du Président : Le Coup du Berger

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Au jeu d’Echec, le « Coup du Berger » est une combinaison de déplacements de pièces qui permet de mettre son adversaire Echec et Mat en quelques coups, et de gagner très rapidement dès le début de la partie. Dans la recherche de stratégies électorales, c’est le Graal mais cela demande de prendre des décisions et quelques risques.

Avant de dévoiler cette possible stratégie pour E. Macron comme dans un « docu-fiction« , on peut regarder ce qui est aujourd’hui en place et, pour poursuivre la métaphore, comment les joueurs ont placé leurs pièces :

« E. Macron et M. Le Pen condamnés à se faire face au deuxième tour » reste encore le scénario de la plupart des sondages malgré leurs échecs cuisants (échecs au sens propre cette fois) aux régionales. La Voix du Nord Lille : Toujours en panne d’ancrage local, LREM régresse de scrutin en scrutin (cafeyn.co) La Droite, requinquée par ces mêmes élections, est malgré tout en proie aux complexités d’appareil avec la perspective de multi-candidatures en cas de primaires, provenant de l’impossibilité d’un accord avec X. Bertrand. Présidentielle 2022: «À droite, des primaires ou la défaite assurée» (lefigaro.fr). La Gauche reste elle aussi multipolaire avec une armée de candidats couvrant étage par étage l’ensemble du prisme politique de la forme française de sociale démocratie. Présidentielle 2022 : des candidats à go-gauche – Libération (liberation.fr) Le R.N., quant à lui, reste dans son « en même temps » revisité extrême droite qui fait fuir les extrémistes et convainc mal les « droitistes » républicains. Rassemblement national : à Perpignan, le congrès de la défaite (franceculture.fr) Beaucoup de monde dans les starting-blocks, et une ambiance pandémique interminable, incontrôlée, infernale, rythmée par les interventions télévisées de mauvais augure du Président .Covid-19: les cinq nouvelles mesures envisagées par Emmanuel Macron (msn.com)

Autant dire qu’E. Macron n’a peut-être pas besoin d’aller chercher un « Coup du Berger« , malgré un « En Marche » déshabillé de l’énergie militante des débuts, et encore trop embourbé dans les « clics » et les leçons données, au détriment des relations productives. Les élus LREM réclament un « électrochoc » à la tête du parti – Challenges On pourrait en rester là et, en tant que citoyen, observer ces perspectives dégradées comme la météo d’automne de ce mois de juillet. Mais toutes les élections ne se ressemblent pas, et pour E. Macron, aborder un second quinquennat par les votes d’un deuxième tour de « rejet de l’extrême droite« , avec pour tout bagage des projets de réformes socialement compliquées, serait un chemin ni acceptable, ni efficace. Un triomphe sans gloire ni péril, instantanément suivi de mouvements sociaux et de nouvelles galères pour les français.

Il y a pourtant un autre coup à jouer. L’expression est malheureuse car ce n’est pas un jeu, mais l’approche est toutefois intellectuellement identique : nous savons qu’il n’y a pas de candidat « naturel » dans la Droite républicaine à ce jour déclaré. Le seul qui le serait, virtuellement pour l’instant, s’appelle Edouard Philippe.

Image, popularité, compétence de celui qui « a exercé » : beaucoup d’éléments solides à son actif. Que l’on soit ou non l’un de ses supporters, on peut objectivement dire qu’il est le mieux placé à droite. Toutefois, sa candidature pourrait être, pour lui-même, une forme de trahison d’un passé qu’il est difficile de renier, voire même une action moralement compliquée à expliquer, contre son ancien patron. Cela peut être un blocage, les politiques ont parfois une âme.

Sauf si E. Macron le contacte et lui demande, à l’envers de toute raison, de se présenter contre lui.

Ce scénario paraît fou mais, en dehors du risque de perdre pour E. Macron, il présente tous les avantages d’une réélection brillante. Quels sont ces points ? Dans cette configuration, le match Macron/ Le Pen a toutes les chances de ne plus être envisagé. Le second point est que cette victoire incertaine devient d’un seul coup une « vraie victoire« , à la régulière et non au rejet. De ce fait, E. Macron deviendrait, par un simple coup de fil à E. Philippe, en plus du titre de maître des horloges, celui du champ de bataille et finalement le stratège ultime. Le risque de perdre est en soi un argument aussi car il redéfinit la qualité de l’élection. Il suffit de l’accepter pour jouer ce coup digne d’un jeu d’Echec. Les Républicains seraient « doublés« , « Macron a mis une fatwa sur sa tête » : Xavier Bertrand sait à quoi s’attendre – Gala, les PS et affiliés ainsi que les verts resteraient dans leur éparpillement déjà entamé, et les extrêmes en bout de table, loin du plat principal laissant ainsi une place de choix pour un vrai duel républicain.

On pourrait croire, en lisant cet article, que toute idée sincère de projet est gommée au profit d’une tactique d’Echec de débutant. Ce n’est pas le cas. Ces deux hommes ont des convictions, avec quelques points de méthode qui divergent mais l’approche démocratique est forte et culturelle chez l’un comme l’autre. E. Philippe a certainement des ambitions, et si on imagine cet accord se produire, la campagne qui suivrait serait sincère, combative et sans nul doute digne d’intérêt. « Edouard Philippe fait désormais figure de présidentiable » – Challenges. Le résultat en serait une élection de « votes pour » à l’exception de la Gauche, condamnée à suivre l’un ou l’autre mouvement. La question est de savoir si le pouvoir se suffit à lui-même lorsqu’on est Président élu face à M. Le Pen, ou si la qualité des votes augmente ce même pouvoir.

Les « votes pour » construisent la qualité de l’opinion. Plus les scrutins montrent l’adhésion, plus les réformes deviennent acceptables. Pour un Président sortant, ce paramètre est stratégique.

L’approche du Berger est une piste disruptive pour l’atteindre.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :