Jeunes et Vieux : L’ Absence Politique

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Lorsqu’on évoque les extrémités de la vie active, on résume cela par le dynamisme des uns et l’expérience des autres quand ce n’est pas l’inexpérience et l’obsolescence. Les expressions sont pour le moins insuffisantes. C’est une vieille rengaine qui n’a pas grand sens, surtout aujourd’hui. L’âge est une notion théorique lorsqu’elle est rapportée à la logique des entreprises privées, la productivité étant l’arbitre principal. D’un point de vue politique et de communication, la jeunesse est traitée comme un enjeu de court terme, et la séniorité comme une contrainte de gestion. Emploi des seniors : les préretraites déguisées reviennent en force (latribune.fr) A aucun moment, une stratégie politique n’a évoqué l’idée d’une approche conjointe « jeunes-vieux » dans la société active avec des applications certaines dans les entreprises, et plus globalement dans la réconciliation sociale de la nation. Ce n’est ni de Droite, ni de Gauche, ni du Centre, le bon sens n’ayant pas d’abonnement partisan.

Il faut se rendre à l’évidence, la France est un pays à tendance âgée. Pour calibrer le sujet, en 1975 l’âge moyen en France était de 32 ans, et il était en 2020 de 42 ans. L’âge moyen en Europe est de 43 ans (nous ne sommes pas les plus vieux !), mais d’à peine plus de 30 ans sur la planète. L’animation ci-dessous permet de se faire une idée de l’évolution depuis 1945 en France. L’Europe est dans la même tendance. Le vieillissement en Europe… – Focus – Les mémos de la démo – Ined – Institut national d’études démographiques Le sujet du nombre, lié à l’espérance de vie en hausse (79 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes), rend les sujets « de comptabilité » du pays plus ardus à résoudre, personne ne peut le nier.

Démographie de la France — Wikipédia

L’allongement de la durée du travail dans la vie, pour maintenir un système de retraite acceptable, est un paramètre incontournable. Le problème est que la focalisation actuelle de l’Etat sur ce paramètre est une vision de fonctionnaire. Les personnes en « garantie d’emploi » peuvent protester contre un allongement, mais leur seul risque est d’avoir à travailler plus longtemps. Dans le privé, cet allongement potentiel n’est ni plus ni moins qu’une zone à risque agrandie de se retrouver sans travail, avec peu ou pas de possibilité d’en retrouver (en particulier pour les cadres de PME). Le licenciement pour inaptitude après 50 ans : ce qu’il faut savoir (20minutes.fr) Les plus de 50 ans et les moins de 25 ans représentent la moitié des personnes inscrites à Pôle Emploi, avec une tendance forte à la hausse dans les deux cas.

Il faut être très clair : il n’y a aucune stratégie du Ministère du Travail ou dans les textes de loi, qui conduise à une mise en perspective d’un avenir pour ces catégories, par le biais d’une jonction professionnelle. Encore plus clair : aucun senior en activité dans le privé ne refuserait d’aider un jeune ou un groupe de jeunes entrants (même par obligation du droit du travail), et aucun jeune débutant ne refuserait une formation « sur le tas » dispensée par un senior de l’entreprise qui connaît toutes les ficelles. La montée en compétence des uns associée à un temps consacré des autres ne génère que des avantages : les + de 50 ans, en cas de baisse de productivité, trouvent un vrai « temps de valeur ajoutée » différent et potentiellement riche pour l’avenir de l’entreprise, et les jeunes découvrent plus rapidement le passage de la théorie des études à une pratique réelle. Ce n’est que du bon sens, qui peut réduire de manière conséquente la charge des budgets de formation, accélérer la productivité des jeunes, et sécuriser les emplois seniors dans le cadre du rallongement de la durée des carrières. Emploi : le gâchis des départs des plus de 50 ans (lemonde.fr) Cette dernière pourrait être encouragée dans les entreprises par des charges allégées sur ces temps de formation. En 2010, l’Institut Montaigne faisait une liste de propositions en ce sens, ce n’est donc pas une découverte :

Il y a d’autres aspects, plus sociétaux, voire philosophiques dans cette approche que la loi pourrait conditionner, ou encourager. Le choc des générations est aujourd’hui plus exprimé du côté des jeunes par une forme de volonté écologique accompagnée d’une habitude « de naissance » aux technologies numériques de communication. Il y a moins de rage de séparation parentale que dans les générations précédentes, par la nécessité économique souvent, et par une communication intergénérationnelle plus simple qu’avant, ou au moins plus favorisée. Générations : solidarités et conflits – Générations : solidarités et conflits – Futuribles – Veille, prospective, stratégie Tout n’est pas parfait mais les facteurs d’une réconciliation sociale par des « générations au travail » sont favorables, dans l’ensemble. D’une certaine manière, ces deux extrémités du monde du travail sont liées, sans paternalisme, et dans le partage possible, calculable et productif. Il faut sortir de cela :

Le silence politique de l’Etat mais aussi des partis, pour ne pas dire l’absence totale de stratégie de masse sur le sujet, est abondé par des communications « jeunistes » et hors de propos, avec une forme obsessionnelle de vision numérique des choses. (On notera au passage l’excès de confiance dans le domaine du numérique : Pegasus : nos dirigeants sont-ils imprudents avec leurs portables ? (la-croix.com)) Même la nomination de J. Castex « l’homme des territoires« , a été traitée comme s’il y avait deux mondes : les « territoires« , monde sans ordinateur ni tableau Excel, fait de sueur et d’efforts, et le pouvoir national, promesse d’un monde numérique et de réussite instantanée. JEAN CASTEX L’HOMME DES TERRITOIRES (territoires-lesmagazines.com) On aurait parlé d' »un vieux parmi les jeunes » on n’aurait pas mieux dit. Dans ce cadre, il n’est guère étonnant que la réforme des retraites version 1 ait été incompréhensible, et que l’allongement de la durée du travail ne soit associée à rien d’autre, comme si les choses allaient trouver leur place automatiquement, façon logiciel Bisounours.

Redonnons la version vraie vie : « les jeunes ont du mal à se former et à être recrutés par manque de pratique des entreprises, et les moins jeunes se font virer après 50 ans pour cause d’inutilité galopante supposée et salaires élevés ». Dans l’enfer de la recherche d’un premier emploi en temps de crise | Les Echos Start Ce logiciel maudit marche très bien dans le privé, mais semble inconnu de l’Etat. Les jeunes ont des besoins au moment où les moins jeunes ont des peurs. Chômage de longue durée : le calvaire des seniors (latribune.fr) Qui peut ignorer cela ? C’est une base, en marketing on appelle ça un « Insight« . Là-dessus, on peut construire une stratégie de réalité et la communiquer. Cela nous changera des « concertations » qui ne servent à rien dans la loi travail.

L’avenir des sociétés occidentales ne se résume pas à aider les jeunes à travailler et à empêcher les très vieux de mourir de la Covid 19. Cet avenir a un sens commun pour des catégories que le système de santé moderne garde fortes de capacités bien au-delà de 50 ans, associées aux jeunes Padawans qui rêvent de progresser, d’être utiles et de trouver leur place.

Ce sens commun devrait revenir en politique.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :