Etat : Les J.O. de la Communication

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Si on devait décerner des prix de communication aux responsables politiques connus, il y aurait sans doute un podium de médailles, partagé entre Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon pour les médailles d’or et d’argent (au choix) mais on chercherait désespérément à attribuer le bronze à quelqu’un.

En effet, N. Sarkozy, ancien président empêtré dans des condamnations et procès, parvient tout de même à faire planer une ombre décisive au-dessus des têtes des Républicains. Avec peu de mots, de très rares punchlines et apparitions, il laisse cette communication de type extrême orientale faire un travail bien plus efficace que ne l’étaient ses anciennes habitudes médiatiques. Présidentielle 2022: à LR, l’ombre du parrain Sarkozy – Libération (liberation.fr) Dans une mesure différente, mais qui eût ses heures de gloires, Jean-Luc Mélenchon a su dispenser sa rage et sa culture parmi les jeunes. Jean-Luc Mélenchon, les leçons d’une hyper-communication digitale – FrenchWeb.fr Il est un des rares bientôt septuagénaires à conquérir une audience de déserteurs de l’univers politique. Il faut le reconnaître, malgré les excès, il fait passer quelque chose même si cela ne semble pas aussi durable que souhaité par lui. Ces deux exemples reflètent presque à la perfection les deux stratégies efficaces aujourd’hui, dans le monde que nous vivons. L’un dans la puissance de l’apaisement et le maintien de l’influence d’un pouvoir non encore disparu, l’autre dans le porte-voix de combat de celui qui n’a rien à perdre, sauf à perdre encore.

Malheureusement, ces deux exemples sont les seuls. Le pouvoir actuel, par le Président, ses ministres, porte-parole ou sympathisants, ne s’appuie sur aucune stratégie réelle de communication. Depuis un an, l’Exécutif affirme que la « semaine prochaine sera décisive » – France – Le Télégramme (letelegramme.fr) La recherche sincère de résultats se traduit par une description quotidienne des efforts de l’Exécutif sans évoquer la moindre erreur ou hésitation, avec un flot d’instructions et contre-instructions propres à faire dérailler à la fois l’opinion et surtout la simple mise en œuvre des décisions. L’exemple des organisations de mariages est parlant (pour prendre un exemple de moment de vie réelle) :

Cinq questions pour comprendre ce que change le pass sanitaire dans l’organisation des mariages (francetvinfo.fr)

Il y a la pandémie, dont on ignore si elle servira de justification politique, ou si les bégaiements des mesures prises ne sont pas le simple reflet d’un plan trop compliqué, bureaucratique, suivi à la lettre de manière obsessionnelle et sans jamais être remis en question. C’est l’effet que cela produit, quel que soit le bien-fondé ou non des décisions. Les effets ont toujours des causes, dans ce cas, c’est la communication bâclée, brouillonne, sans clarté, et avec des cris de victoire sur la vaccination au moment même où la maladie accélère le mouvement. Le cap des 40 millions de primo-vaccinés franchi, annonce Macron qui appelle à « continuer » (paris-normandie.fr) Pas de médaille donc, de ce côté-là, mais des effets de « film en négatif » et beaucoup de brouillard avec agitations inutiles de groupements « anti« , issus directement d’une absence de compréhension, à défaut d’acceptation (on ne définit plus les « anti », tant il y a de mélanges de genres).

Les Républicains, le Parti Socialiste et même le Rassemblement National sont loin de la médaille de bronze dans ce domaine, LR étant finalement à la merci des bonnes paroles de l’ancien Président Sarkozy. La focalisation sur le processus électoral ne passionne qu’eux-mêmes, la multiplicité des candidats faisant le reste de la bouillie en communication. Les Socialistes ont de leur côté un ancien Président également, mais il semble que le décrochage soit bien consommé. Les prises de paroles « de Gauche » sont aujourd’hui des tentatives de kidnapping de l’univers socialiste par les Ecologistes, peu coordonnées, et sans réel impact. En Europe, les partis traditionnels en perdition | Les Echos Quant au Rassemblement National, entre ceux qui regrettent la disparition de Marion Maréchal (des médias), et ceux qui se disent que le parti a perdu son âme, le discours se noie, par défection d’énergie, les élections Régionales ayant été le coup de massue. Sur la communication, M. Maréchal aurait sans doute trouvé par talent oratoire le chemin de la médaille de bronze. Cette vieille punchline retrouverait une nouvelle jeunesse : FN : «Je leur manque à ce point-là ?», ironise Marion Maréchal-Le Pen – Le Parisien , mais la famille veille au grain, ce n’est donc pas pour aujourd’hui.

Dans le management à haut niveau des grandes entreprises privées et parfois publiques, la communication vers les salariés est distillée avec parcimonie et avec un choix de mots qui permette de faire comprendre les bonnes nouvelles et mieux accepter les mauvaises. Communication managériale : 6 leviers pour mieux communiquer (reussir-son-management.com) Un dérapage se paie la plupart du temps par une réaction syndicale. D’une certaine manière, les syndicats alertent autant qu’ils agissent, ce qui permet d’engager un « dialogue social« . Quel que soit le résultat de l’échange, il a le mérite d’exister, et parfois de permettre une médiation. Cette sorte d’amortisseur n’existe pas entre l’Etat et la population française, ce qui devrait impliquer une rigueur absolue des annonces, des mots utilisés, et des temps pour communiquer. Même les bonnes nouvelles ont leur revers quand on parle à 70 millions de gens, et le prix de la virgule manquante est plus élevé qu’une protestation syndicale.

Les erreurs de communication de l’Etat sont, pour la plupart, liées à une appréciation aléatoire de la réalité, car il n’y a pas de « syndicat des français » pour leur rappeler la vraie vie. Il y a la réforme des retraites sur le tapis, Réforme des retraites : « Nous avons affaire à un gouvernement hors-sol » dénonce Monique Lubin | Public Senat mais l’exemple du pass-sanitaire est criant. Pas dans son existence qui finira par entrer dans les mœurs, mais dans la mise en œuvre concrète de son contrôle. Les métiers exposés peuvent demander ce sésame aux clients, mais que font-ils si un client refuse, s’énerve, et devient violent comme ce sera certainement le cas très souvent ? Pourquoi faire une délégation de métier de sécurité à des commerçants ? Les excès sont favorisés par l’absence de l’Etat dans le processus de sécurisation des contrôles, et la communication sur les progrès de la vaccination n’apporte pas la réponse. Il faut un système, la majorité des français le pense, mais il ne peut reposer sur des citoyens dans le domaine du contrôle et de la sécurité.

Quant E. Macron annonce avec joie le cap des 40 millions de premières doses, il oublie de dire que plus de 20 millions d’adultes et ados vont être refusés dans des lieux de consommation, par les propriétaires ou responsables civils de ces lieux. Cela fait beaucoup de mécontents potentiels, et beaucoup d’incidents potentiels. Car à risque accru, tension accrue. Protéger ceux qui se protègent, encourager les autres, est la réelle mission de l’Etat dans ce cadre inédit. Le dire avec des actes à suivre serait un moment fort, car le cap des 40 millions n’est qu’un chiffre sans intérêt, comme beaucoup d’autres chiffres hors du quotidien des gens.

Gouverner le pays en ce moment mérite sans doute la médaille d’or du pire job de France, mais ce n’est pas une raison pour porter celle de la pire communication. Il manque vraiment quelqu’un sur le podium pour qu’il soit complet.

La médaille d’or en communication est la seule qui aide à diriger.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :