Politique-Covid et Média-Covid : What Else ?

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Depuis fin 2019, les médias d’information nous ont écrasé le cerveau avec des chiffres, expertises, prévisions et contre-prévisions sur la pandémie. Les personnalités politiques invitées sur les plateaux de télévision ont également développé l’intégralité de l’actualité de leurs ministères en fonction de cela, ou au regard de cela. Très peu de choses ont pu traverser le « barrage Covid » de l’information politique et média. Covid-19 : la couverture médiatique de la crise divise l’opinion (lefigaro.fr) Le monde s’est arrêté sur ce sujet pendant plus de 18 mois, et il semble que cela doive se poursuivre, vague après vague, entre inquiétude et espoir. Certes, il s’agit d’un événement sans précédent dans son envergure mondiale, mais la vie politique a aussi continué, ainsi que celle des citoyens de la planète. D’autres choses se sont passées, dans le silence politique et média. Trop et mal traité : les Français insatisfaits de la couverture médiatique du Covid-19 (franceinter.fr)

On peut comparer aussi ce pic d’intérêt journalistique à d’autres événements qui se sont passés dans ce siècle ou le précédent. Les médias n’étaient pas aussi diversifiés qu’aujourd’hui avant les années 80-90, mais la part donnée à un sujet peut être représentative de l’impact d’un événement ou d’un autre, et il y en a eu un certain nombre. La Covid 19 remporte la médaille d’or de la part de voix, également sur ce terrain là, à égalité avec les grèves générales de mai 1968. Sur la durée du sujet, aucun fait n’entre en concurrence. Covid-19 : 60% des Français estiment que les médias ont trop parlé de la pandémie (europe1.fr)

L’ Assemblée Nationale n’a pourtant pas cessé de travailler sur les thèmes autres que ceux liés à l’Etat d’Urgence Sanitaire ou éléments d’accompagnement de la crise pandémique. En effet des lois ont été votées, même si elles n’ont fait que peu de bruit média. La liste est impressionnante :

Lois promulguées – XVe législature – Assemblée nationale (assemblee-nationale.fr)

On oublie vite, mais en 2021 l’élection de Joe Biden aux Etats-Unis, brouillée par l’assaut du Capitole ressemblait bien à la naissance visible d’un complotisme organisé. Etats-Unis : comment les complotistes de QAnon ont vécu l’investiture de Joe Biden (lejdd.fr) On ne le sait pas du tout, mais le Kazakhstan a aboli la peine de mort au début du mois de janvier 2021. On aurait pu au moins saluer cette avancée humanitaire dans des zones particulièrement sensibles aux conflits alentours. Le Kazakhstan abolit la peine de mort (lemonde.fr) « Persévérance » est le nom du véhicule spatial déposé avec succès sur Mars par la NASA, en février. L’Histoire tourne des pages en avril avec le départ de Raul Castro du pouvoir cubain. Ce même mois, Idriss Déby, Président du Tchad est tué au nord du pays par des rebelles, reflet de la difficulté de la France à stabiliser ce pays depuis F. Mitterrand. Tchad : Macron et la Françafrique, le divorce impossible – L’Express (lexpress.fr)

Le 22 avril, T. Pesquet rejoint l’ISS en tant que patron de la mission, et nous lui devons tous la joie d’avoir momentanément interrompu le flux Covid de l’information pour parler de la Terre. Nous lui devons aussi les alertes photographiques utiles sur l’état de la planète. Incendies en Turquie. Thomas Pesquet partage des photos impressionnantes des feux vus de l’espace (msn.com) Le 27 avril, il y a eu une « Lune Rose » : personne ne sait ce que c’est mais bon, là aussi, tout ce qui n’est pas Covid est bon à prendre. Phénomène de Lune rose : c’est quoi au juste ? (planet.fr) Fin du mois d’avril sanglant en Colombie par la répression des manifestations anti loi fiscale du Président Yvan Duque. En Mai, le concours de l’Eurovision nous a encore donné l’impression qu’il revenait tous les mois. En Juin, une élection présidentielle dont on a peu parlé, alors que ce pays est au cœur du réacteur islamo-nucléaire : en Iran, l’élection de Brahim Raïssi. Iran : ce qu’il faut savoir sur Ebrahim Raïssi, le nouveau président – Jeune Afrique Le Tour de France et les JO ont « un peu » ralenti le tsunami média Covid, mais sur ces deux événements planétaires le cœur n’y est pas autant qu’avant. Les innombrables débats sur le dopage, les exploits, le nombre de médailles toujours insuffisant malgré des performances incroyables, nous manquent. Les inondations en Allemagne nous rappellent à l’ordre, à la fin du mois de juillet.

Cette liste (loin d’être exhaustive) d’événements et ces lois votées ont pourtant un impact de près ou de loin sur notre futur. L’idée n’est pas de se démobiliser sur le sujet sanitaire, mais le monde dans lequel nous vivons, notre quotidien, sont régulés, protégés, encouragés ou contraints par le travail politique et constitutionnel. Statistiques de l’activité parlementaire – Assemblée nationale (assemblee-nationale.fr) On ne peut pas s’empêcher de considérer la masse de médias monomaniaques comme un rideau de fumée sur le réel. Le travail politique est un objet de critiques et de réactions mais il reste le fondement de l’équilibre social et humain de nos civilisations. La dégradation de la planète a moins besoin de désigner des coupables que de générer des règles pour la sauver ; c’est le rôle des assemblées de nations comme l’Europe pour peser réellement. La politique européenne de l’environnement – Touteleurope.eu Il semble que la Covid 19 soit presque un petit sujet, en comparaison de celui-ci, le vaccin étant un barrage plus efficace.

Inondations en Allemagne

Les politiques et les médias se sont beaucoup trop donnés la main pour ne communiquer que sur un seul thème depuis des mois, presque des années. On sait déjà ce qu’il va se passer. Il faudra un rappel annuel ou bisannuel de vaccination, il faudra en faire un passage obligé comme celui de la Polio et dans un délai qu’on peut espérer proche, on parlera d’autre chose. En attendant, les médias atteints d’amnésie commentent le t-shirt noir d’E. Macron. Il en faut peu pour changer de sujet. Alors, si en plus il y a un logo mystérieux sur le t-shirt, on est certain que le discours présidentiel sur la vaccination des jeunes sera lui-même masqué. Le mystérieux logo sur le t-shirt d’Emmanuel Macron n’en finit plus d’intriguer – Le Parisien

Les discours, débats, annonces politiques et média sur la pandémie ont masqué et continuent de masquer l’horizon.

« What Else ?  » ce n’est pas que du café.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :