Rentrée Politique 2021: Le Multivers

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Dans le domaine de la physique quantique, le multivers est la théorie qui laisse penser à l’existence d’innombrables univers, le nôtre n’étant que l’un d’eux. Dans les légendes populaires et les nombreux scenarii de science-fiction, c’est la balade de héros dans des univers parallèles avec aventures et découvertes à la clé. Question de la semaine : peut-on croire aux multivers ? – Sciences et Avenir Dans tous les cas, cette approche schizophrène est à l’image des multiples rôles, costumes et discours du monde politique, plus qu’aucun autre monde professionnel. La traditionnelle rentrée en est le reflet le plus symptomatique de l’année.

Voici 5 choix, dans le Multivers Politique :

L’univers en manches courtes : c’est la période des « Universités d’Eté« , pompeusement appelées ainsi pour préfigurer la rentrée universitaire et scolaire, avec un petit air de devoirs de vacances, de bonne mine et de manches relevées sans veste ni cravate pour les hommes. Une sorte d’uniforme « cool » qui n’est pas sans rappeler les fameux « Friday wear » dans les entreprises. Curieusement, Microsoft, qui avait lancé cette idée avec des milliers de salariés tous vêtus de T-shirts Benetton aux couleurs pastel (années 80); avait transformé en « outcast » celui qui avait un rendez vous important nécessitant le costume cravate ce jour-là. Et si c’était Friday Wear tous les jours ? (helloworkplace.fr) L’univers en manches courtes est impitoyable depuis. Il l’est aussi sur le plan des discours et des postures car, à la fin du mois d’août, c’est le moment des paroles de moyen terme. Il faut, dans chaque parti d’opposition, ranimer une violence verbale perceptible, dans des limites acceptables mais avec énergie et si possible, cruauté. Universités d’été : tous les partis ont 2022 en tête – ladepeche.fr Le public des militants, en sueur mais bien présents, en ressortira motivé pour la rentrée. Les excès de promesses y sont innombrables, et semble-t-il, indispensables.

L’univers du bruit : ce sont très souvent de petits partis, ou des personnalités issues de mouvements récents. Le complotisme en est une des composantes. Covid-19: quand la galaxie complotiste fait descendre dans la rue (lunion.fr) Le principe est d’être contre tout ce qui peut être proposé de manière systématique en imaginant des forces obscures et organisées au travail. Cet univers est actif en permanence, et la rentrée est un point haut de son activité. Malheureusement, « l’effet rentrée » pousse parfois des personnalités en mal de visibilité à verser dans ces limites pour séduire des irréductibles. Pass sanitaire: Que cherchent les politiques qui défilent avec les anti-pass? | Le HuffPost (huffingtonpost.fr) C’est une sorte de contamination verbale favorisée par l’échauffement social traditionnel de la rentrée : « peu de futur mais beaucoup de présent« , pour résumer. Malheureusement, la voix des partenaires sociaux (syndicats) se mêle souvent à cet univers du bruit au moment de la rentrée, rendant leur message parfois imperceptible ou simplement brouillé. Politique | Coronavirus – Vaccination obligatoire : Borne reçoit vendredi les partenaires sociaux | La Provence Ils sont dans leur rôle social mais les séquences « bruyantes » sont de plus en plus compliquées à gérer pour eux dans cet univers.

L’univers sans pause : C’est l’univers des sérieux, des bosseurs, et de ceux qui ont autre chose à faire que des barbecues. On peut y caser En Marche et une bonne partie des soutiens présidentiels, ainsi que les partis de Droite républicaine LR et affiliés ou alliés. Pour Emmanuel Macron et le gouvernement, des vacances en France, à l’ombre du Covid – L’Express (lexpress.fr) Il y a également ceux qui n’ont pas pris de vacances pour cause de pandémie et dont les ministères ont été mis à contribution tout l’été. Les vacances très studieuses et françaises des ministres – Le Point Cet univers n’est pas le plus caricatural ou amusant, mais d’une certaine manière, il est celui qui rassure le plus les citoyens comme une forme de continuité du pouvoir exécutif, quelles que soient les circonstances. L’actualité du jour en Afghanistan en est un reflet tragique. Afghanistan : Emmanuel Macron présidera lundi un Conseil de défense (msn.com) C’est également la posture des Droites, hors extrêmes, où on fait ses devoirs avant d’aller jouer et malheureusement, les temps sont plus aux devoirs qu’aux jeux.

L’univers « starting blocks«  : c’est celui de toutes les candidatures aux présidentielles. Xavier Bertrand s’est lancé dans une course de fond, mais la rentrée sera celle des déclarations « on time« . la France sécuritaire pour les uns, la France du renouveau pour les autres, la France d’après pour d’autres encore. Présidentielle 2022 : qui sont les candidats déjà déclarés ? | LCI Cet univers nous donnera toutes les versions d’une « meilleure France » en ignorant que beaucoup de citoyens trouvent qu’elle est déjà pas mal comme elle est. Un projet qui se limite à une absence de dégradation n’est pas très vendeur, ce serait pourtant un bon début pour aborder ensuite des promesses de progrès. La sécurité, un des enjeux majeurs de l’élection présidentielle de 2022 ? (francetvinfo.fr) Les médias tournent à plein dans cette version de la vie politique, hésitant entre la répétition infinie des chiffres de la Covid 19, et les invitations plateaux de personnalités candidates. Les punchlines travaillées ou spontanées feront de nouveau les beaux jours des réseaux sociaux. Présidentielle: Les meilleures punchlines de la soirée électorale (20minutes.fr) On en prend pour plus de 6 mois, alors il reste à espérer quelques surprises en fin de parcours, si possible intéressantes pour un meilleur grand débat.

L’univers en blouse blanche : celui-ci a rejoint le monde politique et médias depuis la fin 2019 et se divise en deux catégories : ceux qu’on voit, et ceux qu’on ne voit pas. Quatre femmes puissantes face au Covid (nouvelobs.com) Ceux qu’on voit parlent beaucoup, la science étant leur légitimité mais beaucoup n’hésitent pas à donner leur avis sur la politique à suivre. Leurs collègues de plateaux médias, non scientifiques, n’hésitent pas non plus à donner leur avis sur la santé. Le début de phrase le plus fréquent entendu sur les médias depuis bientôt deux ans est : « Ce n’est pas ma spécialité mais… » suivi d’un avis aussi inutile que prétentieux. Coronavirus : qui sont les « experts » qui nous parlent tous les jours dans les médias ? (francetvinfo.fr) Heureusement, les français ont fini par se concentrer sur la vraie vie, que ce soit pour la sauver, la protéger ou simplement la vivre. Tous ces spécialistes ont utilisé des semaines de travail pour parler, il y avait sans doute mieux à faire. Ceux qu’on ne voit pas ont travaillé, ne voyant pas eux-mêmes quelles améliorations avaient été apportées au monde hospitalier public, parent éternellement pauvre du salariat médical.

D’autres univers du thème politique pourraient voir le jour dans les mois qui viennent.

Un seul, universel, suffirait.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :