Société, Médias, Politique : Les Nouveaux Risques

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Il suffit de consulter les informations quotidiennes pour avoir l’embarras du choix des mauvaises nouvelles. Il est vrai que l’aspect instantané du report des faits au public et la masse des canaux nous déversent une forme intégrale de l’état du monde, heure par heure. D’une certaine façon, comme en mesure géographique, la vision millimétrée augmente la quantité de faits comme si on évaluait la circonférence de la France en contournant tous les galets et rochers de la côte : ce serait des millions de kilomètres. Il y a un effet de loupe certain, et notre cerveau doit enregistrer ce volume de verres à moitié vides, quasiment chaque matin.

Le premier des nouveaux risques est donc de générer soit de l’indifférence par lassitude, soit du désespoir par absence de perspective. Les pays « riches« , exposés aux médias, sont les spectateurs majoritairement inertes de la maladie, de la mort, de la guerre et de la planète en danger. La Covid 19 a rappelé à tous la perméabilité du malheur, mais aussi la supériorité de l’hémisphère Nord sur une grande partie de l’hémisphère Sud dans la capacité à se défendre.

Pourtant, les risques d’affaiblissement des sociétés réellement démocratiques, dites riches, sont nombreux. Et ces dangers ne sont pas tous liés à l’extérieur, même si l’addition globale s’alourdit de jour en jour. En effet, le lien physique avec les risques est préempté par des spécialistes : armée, sécurité civile, police, anti-terrorisme, cyberdéfense, urgentistes etc… Le contact avec la population (hormis le cadre sanitaire désormais habituel) est assez diffus et le plus souvent le fait d’un relais média ou d’une information plus ou moins réelle issue des réseaux sociaux. Cela crée une sorte d’habitude de distance avec la réalité des dangers ou des catastrophes pour la majorité des gens, comme une forme intégrée de spectacle plus ou moins lointain, plus ou moins grave, plus ou moins dense. Sur une même journée (par exemple sur un fil d’infos MSN), nous visualisons :

Ces extraits d’informations ne sont que la variation « hors Covid » de notre exposition quotidienne aux mauvaises nouvelles. La question ici n’est pas de « positiver » à tout prix mais d’imaginer les impacts de plus en plus faibles de chacune des informations transmises en masse, et la plupart du temps extraites des conflits, dégradations climatiques, excès politiques ou sociaux. Entre crise de confiance et perte de repères, l’intérêt pour l’information est au plus bas | Meta-media | La révolution de l’information De même que nous perdons petit à petit la mémoire des numéros de téléphone et la capacité à lire une carte routière en papier par remplacement numérique, nous perdons aussi la capacité d’analyse des événements, dans un brouhaha de médias fait de peurs, d’angoisses, et d’absence de contrôle. C’est l’un des dangers qui nous guettent s’il fallait en identifier un, endogène et uniquement le fruit de la consommation d’écrans.

Trop de numérique tue les capacités basiques intellectuelles, et trop de médias tue les capacités de concentration, voire d’émotion. Les marques sont elles-mêmes, dans leur communication, sur des thèmes souvent techniques, liés aux dangers planétaires ou au Covid, ajoutant ainsi leur couche de froideur ou de peur, habillée d’humour ou de sérieux scientifique.

On ne peut qu’être saisi par le contraste existant entre les facilités offertes ici et les catastrophes en cours ailleurs. L’univers politique, quelle que soit la tendance d’opinion, ne vient pas équilibrer spécifiquement cela. On pourrait s’attendre à une forme de mobilisation géante des Etats européens pour inonder l’hémisphère sud de vaccins, de solutions écologiques, d’aide aux réfugiés de tous horizons. L’indifférence politique face à l’urgence (labecedaire.fr) On sait que rien n’est simple, que le terrorisme utilise ces schémas pour s’infiltrer et qu’une seule solution n’existe pas en soi. Mais essayer d’élargir notre « puissance aidante » serait un progrès. Le protectionnisme gagne du terrain face aux importations potentielles de désordres, pour résumer la tendance, et ce qui détruit la puissance commune est une source certaine d’affaiblissements. Le repli sur soi en devient la forme psychologique individuelle des nationalismes, et seuls certains élus locaux prennent au sérieux cette évolution de la société : « Lutter contre les discriminations, pour lutter contre le repli sur soi » – Courrier des maires

L’inégalité « Nord-Sud » a toujours existé, mais la fin des colonisations et l’avènement des technologies numériques n’ a pas bouleversé le schéma originel, accentué par la lutte inégale contre le virus. « Tant que les inégalités Nord-Sud perdurent, le virus du Covid continuera à tuer et à muter » (nouvelobs.com) Les espoirs portés par le progrès se sont essentiellement traduits par une surconsommation « à distance » des citoyens des pays développés. A cette surconsommation s’est ajoutée la distanciation sociale « non contrainte » (qui n’est pas liée au Covid19) au travers de l’addiction aux écrans, et à la surexposition aux informations en temps réel créant un risque de distanciation éthique globale. La confiance amoindrie dans la décision publique et les personnalités représentatives en est un symptôme parmi d’autres.

Lassitude et morosité en forte hausse, méfiance à l’égard des vaccins, vision négative de la politique : ce qu’il faut retenir du baromètre annuel de la confiance politique (francetvinfo.fr)

Le danger planétaire n’est pas seulement la dégradation de la couche d’ozone. C’est aussi celle de nos capacités.

Education au numérique, politique européenne et hiérarchisation des thèmes médias pourraient apporter quelques débuts de solution.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :