Europe : Défense d’Avenir

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

L’Europe est face à un double enjeu pour le futur : se libérer partiellement de la dépendance militaire américaine et faire face de manière compacte aux conflits actuels et potentiels tout en poursuivant son chemin de communauté de nations démocratiques. A propos des Etats-Unis, aujourd’hui rendus responsables de l’échec en Afghanistan à juste titre, la relation à l’Europe lors de ce conflit n’ a pas été à même de rendre crédible une force européenne d’action militaire en support des américains. L’échec des Etats-Unis en Afghanistan résonne au Sahel (lemonde.fr) La faiblesse de l’Europe dans ce domaine est essentiellement politique, les nations n’étant pas capables d’évaluer de façon identique les dangers extérieurs qui se trouvent éloignés géographiquement.

Les risques et tensions aux confins de l’Europe présentent « dans l’imaginaire politique et populaire » des dangers qui semblent plus maîtrisables et plus réels. A l’inverse des Etats-Unis, l’Europe n’ a pas encore de vision stratégique du monde sur le plan de la Défense mais une forme « villageoise » de protection.

Il est clair qu’aujourd’hui, après l’échec afghan, les Etats-Unis sont en cours de révision de leurs prétentions et dépenses (humaines et financières) destinées à « gérer » les équilibres des Etats non démocratiques. L’appui des citoyens américains sur ce point est en perte de vitesse vis-à-vis de J. Biden, héritier du sujet après B. Obama, et D. Trump qui lui a laissé le « bébé » avec délectation. Armée. Opérations militaires extérieures : fermez le ban ? (estrepublicain.fr) Quoi qu’il en soit, les rapports de soutiens mutuels de Défense avec l’Europe sont affaiblis, même si les alliés restent des alliés.

Après le Brexit, on aurait pu se dire que la Défense européenne allait massivement s’affaiblir, le Royaume-Uni représentant la deuxième force militaire après la France. Sur le papier, c’est exact mais pas dans les faits. Le Royaume-Uni, pour des raisons politiques et presqu’idéologiques n’a jamais pensé que sa force militaire puisse être employée pour des intérêts européens, le Brexit n’étant à ce sujet qu’une officialisation de la posture. La bonne nouvelle, c’est que la stratégie de Défense européenne n’a pas non plus pris en compte leur participation et se retrouve donc en toute liberté de projets et de stratégies, avec la France comme leader permanent.

Si on réfléchit  » à l’ancienne« , on peut imaginer des futurs possibles en classifiant avec des chiffres les forces militaires en présence dans le monde (nombre de femmes, hommes et matériels, mégatonnes, satellites etc..) pour imaginer les alliances nécessaires ou au contraire les risques mondiaux. C’est une piste mais les formes ayant changé, les risques également. Les conflits modernes s’évaluent par des équipements intellectuels, de stratégie, d’intelligence artificielle et de robotisation, de conquête de l’espace satellitaire, de cyber surveillance et sécurité, et au bout de cette chaîne : le renseignement. Cyberdéfense : la France étoffe ses troupes (msn.com) De ce fait, les alliances ne se font plus, ou beaucoup moins, dans un espace de grandes manœuvres communes potentielles entre l’Europe et « d’autres » mais dans les accords d’échanges d’informations et de technologies. Toutefois, certains pays aiment encore ce côté cinématographique et somme toute assez effrayant de démonstrations de chars et manœuvres terrestres. C’est le cas des fameux mouvements « Zapad » (Ouest) de la Russie, aux frontières de la Pologne, de l’Ukraine et des pays Baltes qui ont lieu en ce mois de septembre 2021. L’Otan demande de la transparence sur les exercices militaires russes, Actualité des marchés – Investir-Les Echos Bourse

L’Europe souffre d’un déséquilibre entre ses investissements réels de Défense comparés à d’autres puissances mondiale, et d’un leadership trop évident de la France au sein de l’Europe. Les Etats-Unis, avec 778 Mds $ sont 12 fois plus investisseurs que la France, légèrement supérieure à l’Allemagne avec 52 Mds €. Les 10 pays qui ont réalisé les plus importantes dépenses militaires dans le monde en 2020 (businessinsider.fr) Par ailleurs, l’Allemagne a une posture légèrement différente de la France concernant les Etats-Unis car son excédent commercial y est très important et fondamentalement stratégique pour leur économie. Les liens « non identiques » d’un pays à l’autre avec les alliés réels ou potentiels sont autant de difficultés pour aligner une Défense européenne d’avenir avec une stratégie commune. L’Europe de la Défense sous influences | Ecole de Guerre Economique (ege.fr)

La communication faite aux citoyens européens sur la Défense est quasi inexistante. Il y a pourtant une valeur ajoutée incontestable des soutiens populaires aux stratégies de défense. La « machinerie » peut, et doit, rester secrète, mais la stratégie peut être expliquée aux citoyens en ne bornant pas les communications à des images mollassonnes de défilés ou de joie des métiers militaires. Défense : l’Union européenne va-t-elle se doter d’une force de réaction rapide ? — RT en français Les Etats européens ont une responsabilité évidente dans le partage de l’information avec leur électorat. Le fait de vivre dans des démocraties n’oblitère pas les dangers réels de notre monde, terrorisme en tête, suivi de près par les dangers locaux de « nucléarisation  » (Iran, Corée du Nord). Nucléaire en Europe : que dit le dernier rapport de l’ONU ? (selectra.info) Il n’y a pas un monde de la Défense et un monde de la Paix, sans lien l’un avec l’autre.

L’avenir de l’intégrité de l’Union Européenne tient dans sa capacité à rester un acteur crédible et puissant sur le plan économique, culturel, d’attractivité démocratique, mais aussi une force de défense des libertés dépassant les clivages locaux. Aujourd’hui, les déséquilibres internes (nationaux) de poids et de vision sont autant de ralentisseurs d’une réflexion globale suivie de décisions globales.

En 2022, sous la Présidence tournante de la France, seront rendues les conclusions de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe.

Une Défense d’Avenir serait bienvenue.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :