Vers un Parti Démocrate : Le Hub Macron

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

L’histoire française des partis du Centre est parsemée de réelles avancées politiques objectives et de multiples changements : de nom, de tendance, d’identité, de patron. Il y a largement de quoi faire un bilan historique des plus compétitif. Mais les temps changent et l’actualité surpasse toujours l’histoire, dans la compétition politique. L’UDI (JC Lagarde) et le nouveau centre, écartés de la primaire républicaine, pourraient bien avoir l’idée de rejoindre le MoDem dans sa dynamique vers la majorité présidentielle. Écartés du processus de désignation du candidat LR, les centristes envisagent une candidature | Public Senat Dans les calculs politiques, le centre de gravité attire par nature.

L’inconvénient majeur du « centrisme » aujourd’hui est qu’on ne peut pas être bon en tout et ami avec tout le monde. D’une certaine façon, si vous n’avez pas d’ennemi (ou adversaire) en politique vous n’existez pas. L’expérience du moment autour d’E. Zemmour démontre à quel point l’expression du rejet est aussi une forme d’adoubement. Zemmour mieux traité par les médias que Dieudonné ? Bernard Mabille balance (exclu vidéo) | Non Stop People (non-stop-people.com) La contradiction et les contradicteurs sont les carburants de l’expression politique, ainsi que ceux de la part de visibilité dans les médias. Dans le projet d’un futur grand parti démocrate de la majorité, les chances de survie des identités partisanes sont minces en tant que forces politiques, mais seront bien les parts du « Hub » qui regroupe les soutiens présidentiels. Le MoDem, LREM, et le parti « work in progress » d’Edouard Philippe sont les bases probables de cet échangeur politique. Campus LREM : Edouard Philippe assure aux marcheurs qu’ils seront les « bienvenus » dans son futur parti (msn.com)

La question numéro un pour la création d’un grand parti unique de majorité est d’en définir l’objectif pour les français et non l’objectif pour les partis concernés. Le Modem et LREM posent les bases d’une maison commune (sans dissiper le flou qui l’entoure) | Le HuffPost (huffingtonpost.fr) Ce que les communications et extraits de médias nous montrent aujourd’hui, tradition oblige, ce sont les discussions internes. Édouard Philippe fait trembler la Macronie… Les doutes et l’inquiétude s’intensifient (msn.com) Le « risque d’assimilation » pour le MoDem semble être un danger pour son identité et donc aussi pour ses responsables. On peut raisonnablement penser que ce point n’intéresse pas une majorité de français, car le vrai risque serait de définir de faibles objectifs, ou une absence de vision, pour cette association.

C’est un peu la maladie des « pré-présidentielles » qui contamine les partis politiques démontrant un stress de reconnaissance individuelle ou de « marque » au lieu de souffler dans les bronches des adversaires pour animer les débats dans les médias et expliquer les programmes. Les Républicains ne sont pas en reste sur ce thème puisque nous sommes exposés à leurs problèmes d’administration et de choix de candidat depuis des semaines, au-delà du raisonnable. Investiture LR : la guerre est déclarée entre Bertrand, Pécresse et Barnier (europe1.fr) On a même eu droit au débat sur le « mode de sélection » à faire approuver par leurs adhérents, ce qui est, dans l’occupation du terrain média, une perte de temps, de crédibilité, et un signe de technocratie qui peut être perçu comme très négatif par l’audience. Présidentielle 2022: Bertrand rate son coup de force, la droite coincée? (msn.com) Les écologistes semblent s’en sortir un peu mieux avec la décision prise à l’issue de leur primaire, mais il n’est pas dit que des duels internes ne viennent pas occuper le devant de la scène dans les semaines qui viennent. La victoire de Jadot à la primaire écolo ne décante pas la situation à gauche | Le HuffPost (huffingtonpost.fr) Quand à la Gauche, tout le monde a bien compris que l’atomisation des tendances resterait la règle, sauf surprise miraculeuse d’union. L’obsession pour l’union de la gauche ou le déni des chiffres (nlto.fr) On a beau plébisciter l’esprit d’équipe dans notre société, le message n’est pas parvenu aux oreilles des responsables de Gauche. Il y a presque une obligation démocratique à regretter cette situation, même si on est de Droite, car les fonctions équilibrantes des débats sont souvent venues de pensées de Gauche, même sans succès électoral. Présidentielle 2022 : ces mouvements citoyens qui veulent peser sur les débats à gauche (lemonde.fr) Aujourd’hui, le débat, pour ne pas dire « le spectacle« , semble avoir bien besoin d’un équilibre autre que les extrêmes médiatisés.

Nous allons donc tous manger du débat de structure dans une entrée de repas qui risque fort d’en devenir le plat principal, à force de durer. Présidentielle 2022 : la droite en ordre dispersé (orange.fr) Le « Hub Macron » doit avoir une fonction qui dépasse l’échéance électorale présidentielle s’il ne veut pas devenir théorique et virtuel comme l’a été LREM lors des scrutins régionaux. Si une plateforme politique puissante veut s’inscrire dans la durée, elle ne peut être le jouet des individualités ou des « marques politiques ». Présidentielle 2022. Modem et LREM se préparent à refaire tandem (ouest-france.fr) Ce n’est pas non plus une liste de réformes avec des dates, mais un projet de société intégrant la posture de défense et de protection citoyenne au même niveau que l’évolution et le progrès dans tous les domaines. La réussite, ensuite, doit modestement se soumettre aux aléas du siècle. Les imprévus, comme nous l’a appris la Covid-19, se passent d’un maître des horloges ou d’un rétroplanning. Les aléas doivent être pris en considération dans les campagnes à venir, pour en finir avec le sentiment d’impréparation.

Les réalités de ce début d’automne 2021 sont que les changements de perception issus des réseaux sociaux et des médias de forte audience ont accentué les effets extrêmes. Les partis encore plongés dans le maillage structurel vont éclater ou se regrouper, les échéances approchant. Gauche et droite en vrac pour 2022 [Le point de vue de CL] – Charente Libre.fr La définition finale des candidatures pourra rééquilibrer le champ de bataille d’ici la fin 2021, ce qui est assez tard, mais pas trop tard. La « Maison Commune » de la majorité, évoquée initialement par le MoDem, ne sera pas une maison commune, terme désuet qui ne contient que de la défense et un sentiment communautaire fermé. Malgré cela, c’est la seule formation qui avance, sans réelle surprise mais d’un pas volontaire, vers une union plus durable qu’une simple échéance présidentielle.

Ce qui est projeté par LREM, le Modem et Edouard Philippe est une plateforme politique, ouverte aux partisans plus qu’aux partis, avec une vocation de concentration des soutiens, des énergies, et de diffusion des idées et décisions. 2022 : François Bayrou « espère » créer un grand parti réunissant « entre autres » LREM et le MoDem | Atlantico.fr Etre pour ou contre n’a pas de sens car ce n’est pas une réunion de dogmes mais de volontés, parfois divergentes mais en débat ouvert. Les historiques devront sans doute s’y effacer légèrement, et les patrons de partis s’y engager avec des missions partielles. Nous n’en sommes pas là, le ton de F. Bayrou et d’E. Philippe restant très « moi je« .

L’attente des français ne sera pas une liste de courses appelée « réformes« , ou des « moi je » mais un projet global, de société et de futur, ambitieux sur le fond et modeste sur la forme. [Série] Bilan du quinquennat Macron : les principales réformes à retenir | Public Senat La psychopathologie politique égotique habituelle devra faire une pause. Et ce ne sera pas une maison.

Ce sera un Hub.

Avec un seul patron.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :