Présidentielles 2022 : Chenilles et Papillons

Article n° 158 du 28 février 2022, écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Il ne s’agit malheureusement pas de l’heureuse métamorphose naturelle qui vient au printemps mais des chenilles dévastatrices russes qui occasionnent les papillonnades des candidats aux extrêmes politiques en France. Il est effarant de voir à quel point le sens du vent les porte sans vergogne à renier leurs postures historiques soi-disant fortes, dans un calcul électoral confus face à ce qui est finalement démasqué. Poutine: le bal des hypocrites de nos candidats à la présidentielle – Challenges V. Poutine n’est pas « les russes« . Il n’est même pas « la Russie« . Il n’est qu’un dictateur nostalgique des Soviets, le doigt sur le bouton nucléaire, pétri d’habitudes mafieuses qui ne datent pas de cette guerre et qui ne pouvaient être ignorées par ceux qui l’ont loué, ou sollicité par le passé. Ces papillons ont aujourd’hui l’allure de papillons de nuit, sans couleur, autrefois attirés par ce qui brille, aujourd’hui fuyants, et tentant de survivre par amnésie. Édito. Présidentielle 2022 : les complaisances coupables de Le Pen, Zemmour et Mélenchon avec Poutine (estrepublicain.fr) Le poids de l’histoire va peser très lourdement sur cette élection. Et les nostalgiques perdront.

Les extrêmes de droite, en France, que ce soit la famille Le Pen ou le mouvement Zemmour, ont une fascination pour les dictatures empreintes de xénophobie et de protectionnisme. Guerre en Ukraine: Marine Le Pen « ne pense pas du tout » que Vladimir Poutine « soit un fou » (yahoo.com) C’est une tradition qui se reflète dans leurs propositions que ne fera pas oublier leur toute nouvelle virginité d’unité nationale démocratique face au conflit attenté par Poutine en Ukraine. Il y a clairement une papillonnade grossière, M. Le Pen ayant un passif amical et bancaire avec V. Poutine et l’Etat russe. De même, E. Zemmour ne pourra se dédire de nombreuses déclarations admiratives du personnage à l’origine des cadavres qui s’accumulent en ce moment en Europe de l’Est. Ukraine: ces phrases de Zemmour sur Poutine qui se retournent contre lui – Bing video La question n’est pas de charger d’une culpabilité décalée ces deux candidats, dans la mesure où ils ne sont pour rien dans ce conflit. «Je rêve d’un Poutine Français» : quand Eric Zemmour couvrait de louanges le président russe (msn.com) Le point est de ne pas confondre la (vraie ou fausse) naïveté éventuelle de la diplomatie européenne et la réalité de chaos de la pensée d’extrême droite dans son adhésion au personnage de Poutine. France: à droite et à l’extrême droite, ces liens embarrassants avec la Russie de Poutine (msn.com) Avant cette guerre, les gens qui ont travaillé avec des russes, dans le cadre normal des échanges commerciaux internationaux (des tas d’entreprises sont concernés, bien loin des milieux mafieux oligarques), savent parfaitement que cette population de cadres d’entreprises fonctionne bien, avec des règles classiques et une bonne intelligence. On peut donc espérer que ces univers se rendront compte des dégâts causés par leur Président. Ukraine : en Russie, les anti-guerre s’organisent, « il faut arrêter ça!» (lavoixdunord.fr) Malheureusement les Zemmour et Le Pen n’ont jamais croisé ces univers, bornés par leur fascination de la triste simplicité de la pensée poutinienne. Les nouveaux immigrés de la guerre ne pourront pas faire l’objet de leurs pincements de nez. Sans doute ont-ils la bonne couleur. Il y aura pour ces candidats un prix à payer, dans les urnes et sur l’image de leurs mouvements au passé sans avenir. Eric Zemmour et Marine Le Pen fragilisés par l’attaque de Vladimir Poutine en Ukraine (lemonde.fr)

L’extrême gauche, portée par J.L. Mélenchon, est plus orientée sur la forme « autocratique«  et « planification » dans la durée. Guerre en Ukraine: Mélenchon multiplie les efforts pour relativiser son tropisme russe | Le HuffPost (huffingtonpost.fr) Pour résumer la différence avec une dictature, cette dernière est censée ne durer que l’espace d’une mission (dans sa définition première), alors que l’autocratie concentre les pouvoirs sur la durée, de manière structurelle : une planification, que l’on retrouve dans le programme du mouvement de l’Union Populaire de J.L. Mélenchon. Le projet de remplacer la 5e par la 6e République exprime cette volonté qui rappelle les républiques socialistes d’antan et celles de l’Amérique du Sud. V. Poutine coche toutes les cases, depuis le début de son règne, et a plus d’une fois forcé l’admiration de J.L. Mélenchon. Zemmour, Le Pen, Mélenchon : les ambiguïtés des candidats à la présidentielle face à la Russie de Vladimir Poutine (francetvinfo.fr) On peut être tenté d’oublier cela, le personnage de Mélenchon étant convaincant en public et relativement sympathique, même dans ses excès un peu colériques ou sanguins. Mais là aussi, la nouvelle donnée qui prouve la toxicité totale de ces régimes, y compris pour leur propre population, sera l’occasion pour l’Union Populaire de tenter de s’en dédouaner. Guerre en Ukraine : Jean-Luc Mélenchon explicite sa position sur la Russie (francetvinfo.fr) Fallait-il attendre ces preuves ? La démocratie est le cœur du sujet, car après l’Ukraine, les menaces sur la Finlande et la Suède deviendront les sujets suivants, et non les planifications populaires d’un autre temps.

A droite, mais entre deux eaux, V. Pécresse ne peut pas être soupçonnée de connivence, que ce soit par le passé ou dans les propositions de sa candidature. Valérie Pécresse fustige les «candidats qui ont défendu la Russie» (msn.com) Mais soutenir M. Fillon, en expliquant que la démission de ses mandats dans les sociétés russes est « tout à son honneur » est oublier un peu rapidement le déshonneur absolu de ces mandats (et une démission sous menaces de sanctions). Guerre en Ukraine. François Fillon dit « s’être trompé » sur les intentions de Poutine (msn.com) Ils sont uniquement justifiés par l’achat de l’image d’un ancien premier ministre de la France par l’oligarchie russe (en quoi M. Fillon est-il compétent en pétrochimie ?) et l’appât du gain, maintenant célèbre, de cet ancien responsable politique. Le Royaume-Uni va-t-il rajouter François Fillon dans les personnalités sanctionnées? (msn.com) C’est en tous cas l’image qui est donnée, quelle que soit la réalité de ses contrats ou de ses motivations, et la France n’avait pas besoin d’une telle ambassade. V. Pécresse devrait s’éloigner des mauvais amis pour garder ses chances dans cette étrange campagne. La présidentielle 2022 en temps réel (parismatch.com) On pourrait aussi parler de G. Depardieu, citoyen russe, mais sur le plan politique ce serait hors sujet, et connaissant le personnage, il y a fort à parier qu’il soit « emmerdé« . Enfin, on l’espère tous.

Dans des opposés de succès de sondages, la Gauche traditionnelle, écologie incluse, et le Président Macron, se retrouvent sur le terrain de la défense de la démocratie. Peu importe d’ailleurs les soutiens politiques de campagne, les « très bas » des uns et « très hauts » de l’autre, les déclarations se rejoignent et finalement rassurent sur la pensée démocratique, loin des papillons, et focalisées sur les chenilles mortifères. A Bordeaux, Hidalgo défend l’Ukraine et l’Europe face à Poutine – Le Point Les enjeux sont bien compris par la Droite macroniste, le Centre et la Gauche, avec un regard inquiet réellement tourné vers le futur et non le passé. Communiqué de presse du Parti socialiste du 24 février 2022 : Le Parti socialiste condamne l’agression de l’Ukraine par la Russie – Fédération Socialiste du Puy-de-Dôme (partisocialiste63.fr) Car le point principal de la campagne qui tentera d’exister malgré tout sera la vision de l’avenir et non la version « good old days » si chère à D. Trump et son fan E. Zemmour qui a décidemment tout faux. On sait les reproches à faire à la Gauche, et les lacunes de bilan et faux pas du Président Macron. « Aider l’Ukraine, c’est nous aider nous-mêmes », estime Nathalie Loiseau, députée européenne Renew-LREM (francetvinfo.fr) Mais l’unité nationale est une valeur démocratique plus que politique, voire humaine plus que partisane. Même le Royaume-Uni, malgré son obsession de Brexit, rejoint sans partage la communauté internationale et agit dans le sens de l’Europe. Ukraine: l’UE et le Royaume-Uni sanctionnent Poutine et Lavrov – l’Opinion (lopinion.fr) Il y a donc un temps pour la compétition, un temps pour le dépassement, et la responsabilité politique est de poursuivre cette campagne comme on suit un phare dans la brume, en se débarrassant des ancres nauséabondes.

Ce que font les chefs d’états européens et occidentaux aujourd’hui, c’est une évaluation du risque nucléaire. DIRECT. Guerre en Ukraine : Poutine annonce mettre en alerte la force de dissuasion nucléaire russe (ouest-france.fr) Pour cette raison précise, les arguments des candidats de la campagne présidentielle en France sont, plus que jamais, essentiels.

Les papillons, eux, peuvent revoir sérieusement leur copie pour faire oublier les chenilles.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 et 2022 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :