Présidentielles 2022 : Les Affiches s’affichent

Article n° 161 du 21 mars 2022, écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Pour ces élections 2022, comme pour les précédentes, les candidats doivent fabriquer un élément visuel et une signature représentatifs de leur campagne. On sait qu’une partie des électeurs (25 à 30%) se décide en dernière minute, l’affiche étant le message « du dernier mètre » avant le vote. Ce n’est pas un travail facile. Ces visuels sont un exercice comparable à ce que les publicitaires font pour des produits, à la différence près qu’il n’y est fait mention d’aucune valeur de prix ou de promotion. Ce serait interdit, ridicule et hors sujet. Toutefois, on peut analyser ces éléments comme on le ferait pour des produits ou des marques car si la notion de prix n’existe pas sur l’affiche pour se vendre, l’argent promis aux contribuables-électeurs en est l’exact reflet commercial. Comparateur de programmes à la présidentielle 2022 : le résumé des promesses des candidats – Election Présidentielle – Le Télégramme (letelegramme.fr)

Cela peut paraître fou, mais après lecture et évaluation des programmes de chacun(e), on pourrait imaginer ajouter le chiffre des milliards promis, comme une forme promotionnelle de candidature. La loi ne le permet sans doute pas, et l’exercice est quasi-impossible, mais cette première remarque montre simplement la proximité de fond qui existe virtuellement entre l’envie d’acheter tel produit et l’envie de voter pour tel candidat : la recherche d’un bénéfice. Présidentielle 2022 : “encore et toujours plus de dette, gare aux impôts !” – Capital.fr L’analyse qui suit tente de se dégager de toute opinion pour comprendre ce que les publics reçoivent comme message, par l’affiche elle-même et par le statut et l’image déjà véhiculée par le ou la candidate.

Alors par ordre d’apparition dans les sondages :

1- Emmanuel Macron : 28 à 32%. A-t-il changé ? Emmanuel Macron promet une pratique du pouvoir moins verticale s’il est réélu (lemonde.fr)

Le Président sortant présente un visuel neutre, presque triste, d’un personnage qui souhaite renouer des liens. C’est une lutte contre son image « hors sol » pour montrer un désir d’associer les électeurs à ses actions et décisions à l’inverse de l’image « jupitérienne » qu’il a construite et qui pourrait s’avérer être son talon d’Achille lors du scrutin. On dirait une affiche de campagne municipale ou d’élections locales. Alors peut-on vraiment le croire aujourd’hui capable de partager le pouvoir avec les citoyens ?

Actualité : La crise internationale a réduit cette campagne dans son expression et ses débats. E. Macron pourrait risquer d’être réélu sans légitimité démocratique mais par « défaut« . Le « Avec vous » est un élément destiné à réduire ce problème virtuel.

A noter : aucune mention « France » : c’est en creux un clin d’œil européen, sans pouvoir le dire.

2- Marine Le Pen : 16 à 19%. On refait le match 2017 ? Présidentielle : en cas de nouveau duel Macron – Le Pen, un «front républicain» très fragilisé (lavoixdunord.fr)

Marine Le Pen a définitivement renoncé aux stratégies « de peur » pour celles de la positivité. L’image est rassurante, et on note la simple utilisation du prénom, comme un appel de fraternité, voire d’intimité avec l’électorat. C’est presque une annonce touristique. « La France qu’on M » est une référence claire à un nationalisme bon enfant avec un jeunisme sur la forme. C’est un message qui tente de gommer le passé : c’est pourtant son talon d’Achille, comme son entourage et l’arrière-cuisine du RN.

Actualité : M. Le Pen n’a pas été impactée dans les sondages par ses références et liens avec la Russie. Sa base électorale est populaire et relativement stable.

A noter : l’adresse du site en déclinaison avec la signature, renforce la stratégie « nationaliste cool« .

3- Jean-Luc Mélenchon : 11 à 14%. Une « remontada » mais jusqu’où ? Les mouvements sociaux peuvent-ils porter Mélenchon jusqu’au second tour ? (msn.com)

Sans parti pris politique du blog, c’est sans doute la meilleure affiche de cette élection. L’accroche parle d’un « possible« , donc cherche à faire rêver, « l’autre monde » étant également destiné à engager l’imaginaire de l’électorat. Un regard au-dessus de la mêlée, un sourire d’espoir, avec une « Union Populaire » à laquelle on a envie de croire en oubliant « l’extrême gauche » (son talon d’Achille). C’est en droite ligne avec les compétences oratoires de J.L. Mélenchon : très efficace.

Actualité : Forte remontée dans les sondages, puisant dans un électorat de gauche perdu. Ses positions réservées sur l’Ukraine n’ont pas joué.

A noter : le triangle rouge sur la veste, symbole des déportés politiques dans les camps nazis.

4- Eric Zemmour : 14,5% à 10,5%. La roche Tarpéienne est proche du capitole. Sondages : Zemmour sur une pente glissante – Sondages – Le Télégramme (letelegramme.fr)

Cette communication ne dit pas ce qu’argumente ce candidat depuis des mois.

Si la France doit rester la France, on comprend que celle d’aujourd’hui est très bien et qu’il souhaite que cela perdure. La phrase dit donc le contraire de ce qu’il veut, à savoir un retour au passé par une place nette d’étrangers (entre autres). Ses soutiens comprendront mais les indécis pourraient y voir un progressiste (un comble !). Son talon d’Achille est l’absence de maitrise.

Actualité : Fort impact négatif de ses positions sur la guerre en Ukraine, et ralliement « faible » de Marion Maréchal.

A noter : Une très bonne photo.

5- Valérie Pécresse : 14 à 11,5%. Moi je bosse. Macron stagne, Mélenchon progresse, Pécresse chute… le bilan hebdo de notre sondage Présidentielle 2022 | Les Echos

C’est une affiche égocentrée. Les arguments du « courage » et du « faire » n’engendrent pas l’enthousiasme et ne font pas rêver d’un avenir meilleur. On se doute qu’une Présidente doive travailler dur, mais on est fatigué pour elle à l’avance. C’est une très mauvaise stratégie qui ressemble à l’accroche d’un CV de cadre supérieur. Son talon d’Achille est la somme de ses certitudes, laissant entrevoir un pouvoir concentré, sans mise en avant d’une vision d’équipe, pour les électeurs et la société.

Actualité : Baisse forte dans les sondages, faible image internationale et difficulté à la distinguer du programme E. Macron.

A noter : N. Sarkozy, soutien pourtant indispensable, semble vouloir rallier E. Macron

6- Yannick Jadot : autour de 5%. On est mal ! Pourquoi Jadot stagne dans les sondages malgré l’adhésion des Français aux thèmes écologistes (bfmtv.com)

Cette affiche, plutôt bien réalisée visuellement, laisse planer deux doutes pour les électeurs de dernière minute : l’écologie n’est pas citée (sauf en petit en bas) et, dans ce cadre, comment « faire face« , par l’élection d’une personne, à un problème vital et planétaire ? Il y a une absence de crédibilité, doublée d’une expression du visage qui semble assister à une catastrophe annoncée. Cette affiche est anxiogène sur la forme et dans les mots. Le talon d’Achille de Y. Jadot reste l’immensité de la tâche qui reste bien au-delà du pouvoir d’une seule politique nationale. L’affiche semble l’avouer.

Actualité : La guerre en Ukraine inquiète plus que l’écologie.

A noter : peut-être un ministère pour Y. Jadot ?

7- Fabien Roussel : Autour de 4%. Boire un petit coup c’est agréable. Fabien Roussel, le candidat surprise à gauche ? – L’Express (lexpress.fr)

Les communistes français n’ont décidément plus rien à voir avec les chinois ou les soviétiques. Cette affiche est un vrai « feel good poster » qui pourrait bien convaincre tous ceux qui en ont assez des tonnes de catastrophes annoncées par les autres candidats. C’est simple, la photo est excellente, et a de bonnes chances de fonctionner pour un premier tour « pieds de nez » aux victorieux annoncés par les médias. Une très bonne affiche pour la « France apéro« , ce que nous sommes tous un peu.

Actualité : F. Roussel bat les socialistes, un fait d’armes.

A noter : Pas de cravate, il faut rester soi-même.

9- Anne Hidalgo : autour de 2%. Bienvenue en enfer. « Tout le monde a acté que c’était terminé » : Anne Hidalgo lâchée par son camp ? – Gala

L’échec de la campagne d’A. Hidalgo dépasse la personnalité de la candidate, qui a bon dos. Pour s’en sortir, elle a produit plusieurs affiches dont voici la dernière en date. Au fond, l’accroche aurait pu être remplacée par la petite ligne en bas : « ../.. pour une Gauche sociale, écologiste et républicaine ». Foutu pour foutu, le PS aurait au moins pu assumer ce qu’il est et qui il soutient, comme un retour aux valeurs initiales au lieu de cette phrase banale qui laisse la candidate au milieu de nulle part. Elle pouvait aussi y penser.

Actualité : pour le PS, malheureusement rien de nouveau.

A noter : Blanc sur fond clair, lettres couleurs pastel, malgré une bonne photo, cela diminue l’impact visuel.

Beaucoup de choses ont changé depuis 2017, et malgré une tendance au repli nationaliste dans l’opinion, la France est la grande absente des affiches électorales 2022 par rapport à celles de 2017. Seuls le PCF et l’extrême droite en font mention, sans drapeau ni fond de photo évoquant le pays. L’influence des événements internationaux conduit peut-être à une forte mise en lumière de « personnes capables de » plutôt que le traditionnel attachement au concept de nation.

Peut-être…

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 et 2022 sur : https://adcasecom.agency/blog

4 commentaires sur « Présidentielles 2022 : Les Affiches s’affichent »

  1. Très bonne analyse des affiches, très intéressant…

    Mais il vous manque 4 candidats dont :
    LASSALLE, DUPONT-AIGNAN, POUTOU, ARTHAUD qu’il serait bien de représenter pour équité Basique entre Candidats…

    J’aime

    1. Merci pour votre commentaire. Vous avez tout à fait raison pour les candidats qui manquent mais j’ai en magasin un article d’ici peu sur les « petits » candidats. L’ensemble sur un seul article serait trop long et la logique présidentielle de ces candidats est différente. Bonne journée à vous !

      J’aime

Répondre à BRUN Daniel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :