Législatives de Juin : Les Lignes de Kàrmàn

Article n° 167 du 2 mai 2022, écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

La physique peut apporter parfois à la politique une forme métaphorique propre à mieux identifier ce que l’on observe. Sortir de l’analyse « du bien et du mal » ou de la fameuse « ligne rouge » morale pour une forme plus proche des réalités de ce monde. La ligne de Kàrmàn (physicien hongrois-américain 1881-1963) est une frontière virtuelle située à 100km d’altitude de la terre entre le monde atmosphérique et l’espace intersidéral. Ligne de Kármán : tout comprendre sur la frontière entre espace et atmosphère (clubic.com) C’est en image, la ligne qui sépare un monde de contenu et de vie, de celui du vide. Il n’y a sans doute pas mieux pour commenter le spectacle de cette campagne législative sur fond de guerre et de dégradation des climats. Cet article n’est pourtant pas un énième pamphlet écologique non-violent, mais une tentative de vision globale de ce qui sépare les formations politiques d’une atmosphère vivable. Législatives 2022 : l’essentiel en questions-réponses | Vie publique.fr (vie-publique.fr)

L’UNION POPULAIRE :

L’élection d’E. Macron est indiscutable, inscrite dans le marbre et la contestation sous-jacente d’une légitimité par l’expression « mal élu » (J.L. Mélenchon) est une approche du vide. A cela s’ajoute la déclaration de « 3e tour » en évoquant l’élection législative, comme si les deux tours officiels de la présidentielle comptaient pour du beurre. À la maison de la Chimie, Mélenchon lance sa campagne du «3e tour» | L’Humanité (humanite.fr) Enfin, et pour couronner cette stratégie de communication de LFI vers le vide intersidéral, les déclarations + affiche demandant à élire M. Mélenchon comme 1er Ministre font référence à un concept qui n’existe pas dans la Constitution. Législatives 2022 : pourquoi l’affiche de campagne « Mélenchon Premier ministre » fait réagir ses opposants (francetvinfo.fr) En effet, le Président, s’il est contraint de gouverner sous forme de cohabitation avec une puissance législative d’opposition, peut désigner qui il veut dans cette formation comme 1er Ministre. Il n’y a donc aucune élection de 1er Ministre mais une désignation. En l’occurrence, ce ne serait pas obligatoirement M. Mélenchon mais pourquoi pas l’un(e) de ses associé(e)s. Législatives: le PCF juge les propositions de LFI insuffisantes (msn.com) On constate, au travers de ces approches, un déni très peu républicain d’une élection qui, quelles qu’en furent les péripéties, a été validée par le peuple, et par la loi. Cela se respecte, et les stratégies législatives ne donnent pas de blanc-seing aux inepties de communication. C’est dommage pour cette formation politique, qui aurait avantage à mûrir le ton pour s’octroyer un vent favorable de gouvernant. La ligne vers le vide est ici franchie, avec le risque d’échec qui en est le corollaire.

LES REPUBLICAINS :

Entre les lamentations liées au résultat de V. Pécresse, les hésitations de certains vers le RN et d’autres vers LREM, on a du mal à accepter l’idée que LR soit un parti de gouvernement indépendant comme le suggère avec conviction Mr. Jacob, encore en charge de sa direction. Après la déroute de Pécresse, LR confronté à une vague de désistements pour les législatives | Le HuffPost (huffingtonpost.fr) La réalité des LR est souvent commentée comme une difficulté à trouver leur place dans l’échiquier politique mais ce n’est pas exactement cela. Leur vide à eux est plus à rechercher dans l’approche du temps. Ils vivent et se réfèrent de manière permanente au passé, pourtant depuis 2017 balayé par les vents macronistes et les « en même temps« . Législatives 2022 : Le parti Les Républicains tétanisé par les tentations macronistes (lemonde.fr) L’approche sarkoziste, chiraquienne ou même juppéiste n’a plus aucun sens aujourd’hui et n’en avait déjà plus lors du quinquennat qui vient de s’achever. Ils manquent cruellement de projections modernes et innovantes, de réflexions sur les nouvelles économies et les recherches de solutions du 21e siècle. Au fond, le seul choix acceptable de LR serait de jouer le jeu du Président Macron pour y puiser un nouveau souffle, quitte à risquer une éventuelle absorption. Le patron des Républicains Christian Jacob raccroche les gants à l’Assemblée nationale – Libération (liberation.fr) De toutes façons, entre le risque d’une modernité dépersonnalisante et la certitude de disparaître par l’indépendance passéiste, le choix semble clair. Personne ne dit que c’est un choix simple, et en particulier pour les ego, mais c’est le seul qui évitera de s’éloigner de l’atmosphère vivante pour un vide enraciné dans le passé.

RASSEMBLEMENT NATIONAL :

C’est ici la différence entre le poids d’une philosophie politique et celui des mesures promises, dans une campagne. En effet, personne ne croit que près de 42% des français soient xénophobes, pro-russes ou anti-immigration. Marine Le Pen, porte-parole de Poutine et frexiteuse masquée – L’Express (lexpress.fr) Mais on peut tout à fait croire que près de la moitié d’une population dans les catégories les moins favorisées soit sensible à la retraite à 60 ans, la baisse de la TVA, et les augmentations de salaires tous azimuts. Le vide du RN se situe dans une simple absence de coordination entre une philosophie inacceptable et des mesures « Père Noël » très tentantes. « Paroles de lecteurs » – Cinq années pour stopper l’extrême-droite (lemonde.fr) Il y a un manque absolu de rigueur, masqué durant la campagne par les idées de Reconquête (E. Zemmour) jouant le rôle du méchant flic, pendant que M. Le Pen caressait ses chats. L’extrême droite reste l’extrême droite, dans un flux Le Pen transgénérationnel, et la sensation de leur vide sidéral reste présente majoritairement dans l’esprit des citoyens français, même si les « non-choix » du second tour posent des questions urgentes sur le fonctionnement de la démocratie en France. Législatives. Pourquoi le mode de scrutin est-il critiqué ? (msn.com) Quoi qu’il en soit, les transmissions de pouvoir sur un mode monarchique de l’extrême droite française sont le dernier plomb, s’il en fallait, à la crédibilité des dirigeants de ce mouvement ou affiliés.

LA GAUCHE / EELV PS :

La Gauche qu’on aime bien, démocratique, sociale, européenne, écologique, performante et tournée vers l’avenir a définitivement disparu. A la place, certains reprennent la parole alors qu’on ne les a pas entendus se battre pendant la campagne (Stéphane Le Foll, Julien Dray, Jean-Christophe Cambadélis entre autres..), et une Ségolène Royale qui se rêve première Ministre. Cambadélis à Mélenchon : « La gauche unique, c’est sans moi ! » (msn.com) François Hollande, dont on ignore encore les projets, parle. Au moins, il avait fait semblant de soutenir la candidate du PS, sans conviction, mais on ne peut pas lui retirer cela. Stéphane Le Foll : « Le PS veut brader son histoire pour 20 députés » (msn.com) O. Faure est contesté, et finalement tout le monde conteste tout le monde. A bien y regarder, il n’y a que des gens riches dans ce capharnaüm. Législatives: la coalition (et ses galères) à gauche en cinq épisodes | Le HuffPost (huffingtonpost.fr) Du côté d’EELV, Y. Jadot ne semble plus au pouvoir, et Sandrine Rousseau se « reconstruit » vers J.L. Mélenchon. Pour résumer, chacun fait ce qu’il veut, pour des raisons personnelles, en prenant les médias à témoin, histoire de se refaire une santé de notoriété individuelle. Coincés entre LFI et la Macronie, que vont devenir les derniers socialistes ? (marianne.net) La sociale démocratie n’est pas pour demain. Législatives: Faure répond aux éléphants PS hostiles à LFI (msn.com) Le vide de la gauche, c’est cette myriade d’individus non associés, presque sans but, sauf celui de sauver sa peau. On est triste car on aimait bien la Gauche démocratique, sociale, européenne, écologique, performante et tournée vers l’avenir.

HORIZONS, RECONQUETE :

Ces deux formations n’ont rien à voir politiquement mais ont un point commun : ils sont l’épine dans le pied de quelqu’un. E. Philippe avec Horizons a recherché une existence politique personnalisée et identifiée pour bénéficier d’un premier support politique aux législatives, en vue de l’échéance 2027. Édouard Philippe mis en garde : ”il ne faut pas qu’il joue les gros bras” (msn.com) Contrairement au Modem qui n’effraie pas E. Macron par un jeu subtil d’adhésion sans réserve, Horizons ressemble juste à un futur dissident, et ce n’est pas un bon positionnement. Les petites phrases feront le reste. Législatives : « Il me doit tout et il pense qu’on est égaux ? », tensions entre Macron et Philippe en vue des élections – ladepeche.fr Quant à E. Zemmour, l’absence de lucidité sur le constat d’échec de l’élection ainsi que sur les mouvements du monde, le conduit à poursuivre le rêve dans cette nouvelle échéance. « Le combat continue »: Eric Zemmour à Aix-en-Provence pour son premier déplacement depuis sa défaite (msn.com) Son approche du RN est une preuve supplémentaire de son manque de vision de ce parti puissant, autocratique et peu enclin à pardonner les trahisons. Législative 2022 : pourquoi ça coince entre Éric Zemmour et Marine Le Pen (rtl.fr) Il reste la solution de l’isolement. Dans le cas de Reconquête, cela ressemblera à un black out, une fois que les rats auront quitté le navire. Les épines dans les pieds n’ont aucun avenir joyeux, que ce soit dans l’atmosphère ou dans l’espace.

LREM et (futurs) ASSOCIES :

Ce paragraphe sera celui de la conclusion car les gagnants ne sont plus dans le risque de passer dans le vide politique. Ce qui attend cette formation, si elle parvient à engendrer une majorité présidentielle à l’Assemblée sera de faire face aux enjeux mondiaux et leurs conséquences sur la nation. Il y a presque une fonction de « gestionnaires des risques », comme dans les sociétés d’assurance pour évaluer, dater et échelonner les retombées multiples de la situation internationale. Covid, bruits de guerre : 2022, l’année de tous les dangers pour la France… et le monde ? (latribune.fr) Les conflits aux armes ultimes et l’écologie planétaire ne peuvent être condensés dans un « programme politique » national, mais reçus et gérés en minimisant les blessures du pays à court terme.

La ligne de Kàrmàn a été franchie par V. Poutine en février dernier. La télévision russe évoque une « Troisième Guerre mondiale » et de possibles « attaques nucléaires » (bfmtv.com) Son vide intersidéral a encore plusieurs dimensions possibles pour nous atteindre. Cette ligne a aussi été franchie pour la planète le 29 juillet 2021, jour du dépassement des ressources. Jour du dépassement de la Terre 2022 : date et calcul (selectra.com) Un nouveau gouvernement d’un pays européen ne peut commencer à travailler, chaque jour, que sur ces mères de toutes les priorités.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 et 2022 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :