Gouvernement, Oppositions : Les Politristes

Article n° 186 du 12 septembre 2022, écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Personne ne peut nier aujourd’hui que de nombreuses circonstances potentiellement catastrophiques sont réunies, oiseaux de malheur d’une extinction possible sur terre. Il s’agit essentiellement de phénomènes internationaux, de menaces de conflits nucléaires, de terrorisme, et de tensions entre grandes puissances. A cela s’ajoute la détérioration climatique planétaire comme toile de fond d’une forme dépressive d’époque. Point de conjoncture du 7 septembre 2022 – Point de conjoncture | Insee Si on ramène les sujets à un niveau local France, le rôle des politiques, de soutien de l’exécutif ou d’opposition, n’est-il pas de formuler des projets qui dépassent cette toile de fond effrayante pour défendre l’idée d’une vie meilleure, contre vents et marées ? Il semble que non. Voici une galerie de ce que les médias nous proposent avec les acteurs politiques de tous bords, soutiens d’Emmanuel Macron ou de Jean-Luc Mélenchon en passant par le RN et les responsables des Républicains, dans une tristesse politique inégalée jusqu’à présent. Le pessimisme des Occidentaux : un défi politique | Les Echos

J.L. Mélenchon : A la grande braderie de Lille, il promet qu’ E. Macron finira par partir. En fait, on se demandait quand il se déciderait à partir, lui-même. Tout cela ressemble à un vrai-faux départ. Rien de pire dans un management de parti, d’entreprise ou de simple équipe que l’incertitude du leader. Il fustige les jérémiades autour de la NUPES, mais il en est la source principale. Passer le relais est un exercice difficile, surtout avec une telle histoire politique, mais trop hésiter à le passer est mortel. Les espoirs attendront… «Une nouvelle étape» avec le souhait de Mélenchon d’être «remplacé», selon Corbière (lefigaro.fr)

E. Macron : En tant que citoyens, on peut comprendre la sobriété, la fin de l’abondance, la fin de l’inconscience, et en gros la fin de tout ce qui fait la vie à part le travail, mais à deux conditions : la première, c’est de redonner des perspectives positives pour le futur, et la seconde de cesser de nous lister les gestes quotidiens à faire face aux pénuries. Pour ce second point, les factures se chargeront de nous mettre au pas, et chacun sera libre d’agir comme il-elle l’entend. Aujourd’hui, on a un Président triste, et comme toujours un peu agaçant. La fonction fait vieillir plus vite dit-on. Les espoirs attendront… Chauffage : voici la température PRÉCISE à laquelle Macron veut que les Français se chauffent cet hiver (msn.com)

E. Ciotti : Candidat actuel à la présidence du parti Les Républicains, il dénonce les politiques de F. Hollande et E. Macron qui ont « tué » EDF. Cette annonce est inappropriée, au moment où les risques de pénurie sont identifiés pour l’hiver et surtout 2023. Cela semble céder à la facilité. Ce n’est pas parce qu’on est de droite, qu’on est affranchi de donner des solutions ou des pistes stratégiques. Le problème des responsables de la droite est qu’ils passent leur temps dans l’exégèse du passé sans exprimer de vision d’avenir. On ne dit pas qu’ils n’en ont pas, on dit qu’on ne l’entend pas. En tous cas, sur l’énergie, les espoirs attendront… INVITÉ RTL – Nucléaire : « Le pouvoir a tué EDF », dénonce Eric Ciotti

O. Faure : Le « Parti Socialiste » qu’il dirige a été absorbé par NUPES. Il se trouve que par la force des tribunes de JLM et le nombre élevé de députés LFI, il ne pouvait en être autrement. O. Faure nous assure qu’il n’est pas « toutouisé » par LFI mais si on le croit sur parole sur le plan personnel, il n’en va pas de même pour le PS, en train de devenir « l’ex PS ». Sa responsabilité est donc engagée. Qu’on soit de Gauche ou de Droite, c’est une tristesse historique, une faute stratégique qui nourrit l’extrémisme. «  Toutouisé« , dans ce cas, c’est juste faire nombre pour LFI. Les espoirs d’une Gauche de gouvernement, s’il en reste, seront ailleurs. Le socialiste Olivier Faure assure ne pas être « toutouisé » par Mélenchon (la-croix.com)

O. Dussopt : Moins connu, moins « star« , le nouveau ministre du travail démarre par un projet de réforme de l’assurance chômage, s’inspirant du modèle canadien : quand ça va bien on baisse, quand ça va mal on monte (les indemnités), pour résumer. En bref, on augmente la peur du chômage au lieu de donner envie du travail. Cet article n’est pas là pour juger de la pertinence, mais l’esprit rétréci de cette approche est la négation du plaisir de travailler, dans un secteur préféré ou par une ambition personnelle. Les quelques tire-au-flanc ne sont pas « les chômeurs ». Une fois encore, l’espoir attendra. Assurance-chômage : un front syndical dénonce une réforme « simpliste » (lemonde.fr)

M. Le Pen : La rentrée ressemble à un grand ménage d’automne mais qui n’est pas d’une grande simplicité pour le RN. D’une part, gérer la fête que J.M. Le Pen souhaite donner pour les 50 ans du FN et d’autre part griller la politesse à E. Zemmour dans les interventions médias. En bref, retirer les bouts de scotch qui s’accrochent de manière insistante sur le parti, ralentissant ainsi les manœuvres d’ouverture républicaine, et les projets. Les petites choses qui enterrent les grandes, en terme d’image. Le RN, avant, c’était le FN, il y a toujours quelqu’un pour s’en souvenir. Les espoirs démocratiques de ce parti attendront. Marine Le Pen embarrassée : cette fête gênante que prépare son père Jean-Marie… – Gala

F. Bayrou : A la tête du « Conseil National de la Refondation«  et du « Haut Commissariat au Plan« . On ne saurait pas que nous sommes en France, on se croirait en Allemagne de l’Est à l’époque soviétique avec des noms pareils. Ce qui est triste en réalité, c’est la défection de participants au CNR (beaucoup de boycott) et le double emploi de ces deux entités, aux objectifs sensiblement identiques. Qu’a fait le HCP depuis deux ans ? A quoi sert le CNR ? On sait qu’ensuite vient la question triste : où vont nos impôts ? Cette dernière est associée à : à quoi sert l’Assemblée Nationale ? L’espoir n’est pas une question, mais une réponse. Qu’a fait le haut-commissariat au Plan de François Bayrou en deux ans d’existence ? (lejdd.fr)

La liste des déclarations politiques ou analyses portées par les médias pourrait s’allonger indéfiniment, elle resterait à 80% ancrée dans les petites angoisses, additionnelles aux grandes, dans les messages envoyés aux citoyens français, tous bords politiques confondus. L’absence de perspectives politiques, de discours ouverts, de formes optimistes est criante aujourd’hui comme si la société n’était plus définie que par ses problèmes, réels ou fantasmés. L’éloignement des citoyens vis-à-vis de la politique en général, en particulier chez les jeunes, est le reflet de ce folklore obscur et négatif dont le relais média reste l’amplificateur et non l’auteur. Baromètre jeunesse 2022 : regard sur la génération des 18-30 ans – Vague 1 (ifop.com)

Décidément, nos politiques, aujourd’hui plus jeunes, confirment que vieillir n’est vraiment pas une question d’âge.

*Les articles de ce site ne sont pas la critique sur le fond des personnes publiques , mais une analyse des choses perçues, des risques liés aux communications et des enjeux de celles-ci. Les noms cités ne le sont que pour comprendre leur impact au travers de déclarations ou de comportements médiatisés. Retrouvez tous les articles 2021 et 2022 sur : https://adcasecom.agency/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :